MAROC
06/08/2018 11h:12 CET

Gaza: Deux Palestiniens blessés dans un raid israélien dimanche

Les affrontements continuent alors que les deux camps tentent de négocier un traité de paix.

MAHMUD HAMS via Getty Images

PALESTINE - Deux Palestiniens ont été blessés dimanche dans un raid israélien mené à l’aide d’un drone qui a visé la base d’un groupe armé dans la bande de Gaza, annoncent des responsables dans l’enclave palestinienne contrôlée par le mouvement Hamas. 

Un appareil a frappé deux cibles, “un véhicule ayant servi à lancer des ballons incendiaires” et une “brigade terroriste qui lançait des ballons incendiaires” en direction d’Israël, selon un communiqué de l’armée israélienne. Des cerfs-volants et des ballons incendiaires sont régulièrement lancés par des Palestiniens de Gaza vers le sud du territoire israélien, provoquant des dizaines d’incendies. 

Des blessés qui s’ajoutent aux 220 blessés, vendredi, par les forces israéliennes lors de manifestations hebdomadaires à la limite de la bande de Gaza, ont rapporté des médecins palestiniens.

Deux morts depuis vendredi

Des affrontements qui ont aussi fait deux morts côté palestinien depuis vendredi. Un jeune homme de 25 ans, Ahmed Yaghi, aurait été tué par un tireur d’élite à l’est de la ville de Gaza le vendredi 3 août.

Samedi, un adolescent palestinien de 15 ans a succombé à ses blessures infligées la veille par des tirs de soldats israéliens lors d’une manifestation à la frontière de Gaza, selon le ministère gazaoui de la Santé. L’adolescent avait été touché vendredi à la poitrine lors des heurts avec l’armée israélienne, a précisé le porte-parole du ministère, Achraf al-Qodra.

La possibilité d’une trêve?

Depuis le 30 mars, des Palestiniens manifestent, principalement les vendredis, dans le secteur frontalier entre la bande de Gaza et Israël pour dénoncer notamment le blocus israélien imposé depuis plus de dix ans à l’enclave. Au moins 160 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne depuis cette date et au moins un soldat israélien a également péri.

Les dirigeants du mouvement islamiste se sont réunis à Gaza vendredi et samedi mais aucun détail n’a filtré de leurs discussions. Celles-ci devaient porter sur des propositions de l’ONU et de l’Egypte sur une possible trêve avec Israël et sur la levée du blocus, d’après un responsable du Hamas.

Selon le journal Le Monde, qui cite les médias israéliens, “Israël cherche à obtenir avec le Hamas un engagement sur le long terme pour que le Hamas mette fin aux manifestations en échange de la levée des restrictions de déplacement et d’entrée des marchandises qui pèsent sur Gaza”.