MAROC
12/12/2018 09h:45 CET | Actualisé 12/12/2018 09h:51 CET

Gaza: Blessé par l'armée israélienne, un enfant palestinien de 4 ans succombe à ses blessures

Depuis le début de la "Marche du retour", 235 Palestiniens ont été tués par les soldats israéliens.

SOPA Images via Getty Images

GAZA - Un enfant palestinien de quatre ans est décédé mardi 11 décembre après avoir été blessé lors d’affrontements, vendredi, entre des manifestants palestiniens et des soldats israéliens dans la bande de Gaza, a annoncé le ministère gazaoui de la Santé.

“Ahmed Abou Abed, âgé de quatre ans et huit mois, est mort des suites de ses blessures vendredi dernier à l’est de Khan Younès”, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Achraf al-Qodra dans un communiqué.

Son oncle Bassem, âgé de 38 ans, présent à l’hôpital où est décédé l’enfant, a déclaré à l’AFP que l’enfant avait été blessé par des éclats lors de tirs pendant les manifestations de vendredi. Pendant ces manifestations, le père de Ahmed Abou Abed avait été blessé par balles, a-t-il précisé.

Les raisons de la présence de l’enfant à proximité des affrontements n’ont pu être explicitées. L’armée israélienne a dit examiner les circonstances du décès de l’enfant, sans s’exprimer dans un premier temps sur ses causes.

Mais, dans un message adressé à l’AFP, elle a accusé le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza de “se servir de manière cynique des habitants de Gaza comme boucliers humains en les plaçant à l’avant des heurts et des attaques terroristes”.

Depuis le 30 mars et le début de la mobilisation appelée “Marche du retour”, au moins 235 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens.