TUNISIE
02/05/2019 14h:58 CET

"Game of Thrones" saison 8 épisode 3: cette scène clé s'explique très simplement [SPOILERS]

Le geste d’Arya Stark tire son origine des saisons précédentes.

GAME OF THRONES - S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de l’épisode 3 de la saison 8 de “Game of Thrones”, c’est bien le geste décisif d’Arya.

Au cours de l’épisode baptisé “La Longue Nuit”, diffusé ce lundi 29 avril en France, la jeune Stark a bouleversé les fans en accomplissant ce que personne n’attendait d’elle. Mais en y regardant de plus près, la série prédisait depuis longtemps ce moment grâce à une prophétie de la prêtresse rouge Melisandre et le rôle d’une dague en acier valyrien

Ce n’est pas tout. Depuis les premières saisons, de nombreux indices disséminés par les scénaristes de la série permettaient déjà d’entrevoir l’acte héroïque de la plus jeune fille de Ned et Catelyn Stark.

ATTENTION SPOILERS 

"Game of Thrones" saison 8 épisode 3: cette scène clé s'explique très simplement

Cet article contient des spoilers sur l’épisode 3 de la saison 8 de GoT

Vous êtes vraiment sûr de vouloir savoir?

Alors, c’est parti.

 

Tout a conduit à ce moment précis. Surgissant des ténèbres, Arya bondit sur le Roi de la Nuit. Et d’un geste vif, “a girl with no name” désintègre la menace glaciale de la série en la poignardant d’un coup astucieux à l’aide de sa dague.

 

La scène a beaucoup fait réagir (et bondir) de nombreux fans pour sa résolution soudaine et inattendue. Mais Mestre Thibaut, un internaute passionné par la série, a réussi à rassembler plusieurs séquences qui ont inexorablement conduit à faire d’Arya le personnage qui mettrait fin à la menace des Marcheurs Blancs. 

Tout commence dans les saisons 3 et 4 de “Game of Thrones”. Suivant les enseignements et les conseils prodigués par son mentor Syrio Forel (dans la première saison), Arya poursuit, seule, son entraînement pour maîtriser à la perfection le combat furtif “en dansant”. 

Au fil des saisons, son apprentissage prend une toute autre tournure lorsqu’elle commence sa formation de “Sans-Visage” auprès de la mystérieuse organisation de Braavos vouée au Dieu Multifaces.

Apprenant (et subissant) avec “La gamine abandonnée” (“The Waif” en version originale), Arya “apprend à agir comme personne, à devenir personne, à passer inaperçue et à se battre, peu importe les circonstances”, comme le note très justement Mestre Thibault dans son thread Twitter.

Arya-ninja et changement de main

Arrive alors l’un des moments cruciaux dans le parcours initiatique d’Arya: son combat final contre “The Waif” en fin de saison 6. Une fois encore, elle met à exécution son apprentissage et utilise l’obscurité pour se défaire de la fidèle de Jaqen H’ghar. 

Plus proche de nous, la saison 7 est également peu avare en indices sur le destin d’Arya. Comme rappelé plus haut, la dague en acier valyrien trouve une seconde vie depuis quelques saisons. Remise par Littlefinger à Bran en saison 7, elle devient rapidement la propriété d’Arya.

Cette dernière démontre ses talents au maniement de l’arme blanche lors d’un rude duel avec Brienne de Torth dans la cour de Winterfell. C’est d’ailleurs la première fois que l’on peut voir ce fameux changement de main, lui permettant de surprendre son adversaire en faisant passer la dague d’une main à l’autre avec dextérité et rapidité.

Si cela ne suffisait pas, ces dernières semaines, les nouveaux épisodes dévoilés par HBO ont également convergé pour faire d’Arya la bourrelle du Roi de la Nuit. 

Que ce soient ses retrouvailles avec Jon dans le premier épisode de la saison 8 ou l’arc narratif de la jeune combattante durant la bataille de Winterfell, Mestre Thibault ne s’y trompe pas et évoque par exemple son habile jeu de cache-cache avec les morts dans la bibliothèque de Winterfell.

Tout laissait à penser que ses compétences de “ninja médiéval” et son maniement de la dague faisaient d’elle la meilleure candidate pour mettre fin au long hiver. Il ne manquait plus que quelques mots de Melisandre pour venir mettre fin au débat...

Pourtant omniprésente durant cette “Longue Nuit”, Arya finit par disparaître totalement à l’écran (comme elle l’a appris) avant de resurgir uniquement pour sa scène avec le Roi de la Nuit.

Mettant alors à exécution ses longues années d’entraînement à la cour de Port-Réal avec Syrio Forel, à Braavos avec les Sans-Visages ou même au contact du Limier et de Brienne, Arya surprend l’incarnation même de la Mort et réduit à néant l’armée des Marcheurs Blancs, n’en déplaise aux amateurs de théories... 

Un dénouement préparé longtemps à l’avance et qui semble bien plus logique et cohérent une fois toutes ces étapes mises bout à bout.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.