TUNISIE
17/04/2019 12h:28 CET

"Game of Thrones" encore censurée en Chine, les fans en colère

L'épisode 1 de la saison 8 de "Game of Thrones" a été diffusé dans une version amputée de 6 minutes.

Le HuffPost

SÉRIES TÉLÉ - Après près de deux ans d’absence, la série “Game of Thrones” a signé son grand retour, dimanche 14 avril, pour le plus grand bonheur des fans. Enfin pas tous. Les spectateurs chinois ont été déçus de découvrir une version lissée de ce premier épisode

SelonThe Guardian, les fans chinois ont dû se contenter de 48 minutes sur les 54 minutes prévues pour cet épisode. Et ces six précieuses minutes amputées ont déclenché la colère des internautes. Ces derniers se sont exprimés sur les réseaux sociaux pour dénoncer les coupes opérées.

“Je pensais que seules les scènes de lit seraient coupées de la version censurée”, explique un fan sur le réseau social chinois Weibo. “Quand je regardais, je n’étais même pas inquiet par la présence de mon père, même les scènes de combat sont coupées. Avec toutes ces coupes, pourquoi se donner la peine de regarder?”

Une série à la réputation sulfureuse

Le sexe cru et les scènes violentes n’ont pas fini de faire parler depuis le lancement de la série, adaptée des romans de George R.R Martin. Des caractéristiques qui sont devenues au fil des saisons l’essence même de la série. Au point de s’attirer les foudres des censeurs. La censure chinoise est claire: les scènes de sexe, les décapitations et autres scènes de torture sont tout simplement bannies. 

 

“C’est gênant de regarder une version censurée”, a tweeté un autre internaute. “Si ces scènes ne valent pas la peine d’être vues, pourquoi l’auteur les écrirait-il? Pourquoi le réalisateur voudrait-il les tourner? Les gens qui aiment ‘Game of Thrones’ n’aiment pas ça pour le porno et la violence mais pour l’ensemble. Je ne veux pas rater une seule seconde”.

Une censure chinoise qui fait rage

Ce n’est pas la première fois que la série “Game of Thrones” est soumise à un contrôle strict de la part du gouvernement. La série avait déjà fait l’objet d’une censure lors de son lancement en Chine en 2014. La scène d’ouverture assez macabre du premier épisode de la saison 1 avait été supprimée entièrement dans la version chinoise. Une scène de 11 minutes qui n’avait pas du tout plu au régime.

Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Nombreuses sont les scènes à avoir été coupées, floutées ou recadrées. Les censeurs vont jusqu’à modifier l’ordre des scènes. Difficile alors pour le spectateur de s’y retrouver. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.