ALGÉRIE
04/07/2019 14h:23 CET

Gaïd Salah trouve "regrettable" et "inacceptable" le niveau "bas et abjecte" de corruption

DR

Dans un discours prononcé jeudi 4 juillet à l’occasion d’une cérémonie de remise de grades et de médailles, le chef d’état-major de l’armée Ahmed Gaïd Salah a évoqué les poursuites en cours pour corruption présumée contre des hommes d’affaires et d’anciens responsables. 

“Il est vraiment regrettable, voire inacceptable du point de vue religieux, social et éthique, de constater certains cadres supérieurs arriver à un tel niveau bas et abjecte de corruption, en dépit de leur parfaite connaissance des lois en vigueur”, a affirmé le vice-ministre de la Défense nationale. 

A l’heure où aucune peine pour corruption n’a été prononcée et qu’un grand nombre d’hommes d’affaires et d’anciens responsables politiques ont été placés sous mandat de dépôt, Gaïd Salah a estimé que leur agissements présumés méritent “cette sanction équitable, qui leur a été infligée par la force de la loi du droit et de l’équité”.  

“Il est certain que tous ceux qui ont foi en le pacte des vaillants Chouhada et leur éternel serment, contribueront en toute sincérité à la lutte contre la corruption et participeront avec abnégation et dévouement à la purification de l’Algérie des inféodés et serviteurs du colonialisme”, a conclu le général de corps d’armée.