MAROC
13/09/2019 11h:35 CET

Gad Elmaleh s'offre un bain de foule devant le lycée Lyautey à Casablanca

De retour devant le lycée dont il avait été viré.

ZAPPING - C’est une belle surprise qu’ont eue les élèves du lycée Lyautey, ce vendredi matin. De passage à Casablanca pour le tournage de séquences de l’émission “Ambitions Intimes” de Karine Lemarchand, l’humoriste et acteur Gad Elmaleh a rendu visite à son ancien lycée et s’est offert un petit bain de foule parmi les lycéens.

Quelques jours après avoir confié ses souvenirs d’école au HuffPost Maroc, dans une interview exclusive où il est revenu sur son parcours scolaire dans les écoles de Casablanca, Gad Elmaleh s’est rendu au lycée Lyautey où il a suivi une année scolaire... avant d’en être viré. C’est dans une vidéo publiée sur son compte Instagram que le natif de Casablanca immortalise ce moment, quelques années après son dernier passage dans l’établissement.

“Après ces quelques écoles que j’ai faites, je ne vais pas dire qu’il n’y avait plus d’école pour moi à Casablanca mais presque, parce qu’en plus, j’ai été viré de Lyautey en sixième, puis j’y suis retourné pour refaire cette classe” nous confiait l’humoriste il y a quelques jours.

“Le truc qui m’a fait rire, d’ailleurs, c’est qu’ils m’ont viré de Lyautey pour me réinviter quelques années après pour une sorte de rencontre avec les étudiants en tant qu’ancien de l’école. En théorie, on invite les gens qui ont eu un parcours scolaire exemplaire pour revenir dans leur école de base pour transmettre, etc. et j’y suis retourné avec beaucoup de fierté car mon parcours artistique était successfull (exemplaire, ndlr) mais je leur ai dit: ‘Mais vous êtes gonflés quand même, vous m’avez viré et vous me rappelez maintenant’” avait-il poursuivi. 

Une chose est sûre: l’enfant terrible du Maroc n’a aujourd’hui plus besoin d’invitation pour revenir dans ce lycée et y rencontrer les élèves.

De passage dans la capitale économique, Gad Elmaleh a notamment posté sur son compte Instagram des vidéos des toits de la ville blanche et de la mosquée Hassan II en fond.