MAROC
14/02/2019 10h:44 CET | Actualisé 14/02/2019 22h:21 CET

Suite aux accusations de plagiat, Gad Elmaleh répond à ses détracteurs... sous les traits de Chouchou

"25 ans de carrière ‘a wlad lehram'!"

DR

HUMOUR - Dans le viseur de la chaîne Youtube Copycomic, l’accusant de plagiat dans deux vidéo de 13 minutes mettant en évidence les similitudes entre certains de ses sketchs et ceux de ses compères, Gad Elmaleh avait fait profil bas jusqu’à aujourd’hui. 

Pour rompre le silence, c’est sous les traits de son célèbre personnage “Chouchou” que l’humoriste franco-marocain a décidé de prendre enfin la parole pour réponde à ses détracteurs. Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, ce jeudi 14 février, le Casaoui “sort de sa tanière” et parle de plagiat sans détour, “cash sur table”.

Pas de mea culpa au programme mais de l’humour, son arme favorite, dans une vidéo déjà vue près de 70.000 fois. ″S’il y a une personne au monde qui doit s’insurger et ‘se réclamer’ (revendiquer) qu’on la plagie, c’est Chouchou”, lance l’humoriste, soulignant, en parlant de lui à la troisième personne du singulier, qu’“il a pris ma manière de parler, de bouger et de réfléchir, de m’exercer, de me mouvoir...”.

Visiblement en colère contre ceux l’accusant de plagiat, Gad interpelle ensuite “les hargneux” et leur rappelle ses “25 ans de carrière ‘a wlad lehram’ (“bâtards”, en darija)!”. “Aujourd’hui j’ai un message, où que tu sois, qui que tu sois... si un jour à cause des réseaux sociaux ton cœur a saigné, ou a pleuré, sois fort! Parce que les réseaux sociaux, c’est pas la vie et la vie, c’est pas les réseaux sociaux”, poursuit-il. 

À ses détracteurs, l’humoriste n’a qu’une chose à dire: “Les haineux... Ce soir on va leur dire, qu’ils aillent tous se faire bien... cajoler”, conclut-il, le regard malicieux. 

Gad Elmaleh est dans la tourmente depuis la publication d’une vidéo de CopyComic en janvier dernier, l’accusant de plagiat, ce qui lui a valu d’être banni d’une salle de spectacle de Montréal. Attendue, sa réponse divise les internautes: