ALGÉRIE
06/03/2019 13h:06 CET

Fusion de la mission diplomatique américaine à Jerusalem : l’OLP condamne cette nouvelle décision

Kurita KAKU via Getty Images

Le Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a dénoncé la décision des Etats Unis de fusionner leur consulat général à El Qods occupée et leur ambassade pour constituer une unique mission diplomatique. L’OLP souligne que cette démarche est “une violation des résolutions de la légitimité internationale”, ont rapporté des médias locaux. “La fermeture du consulat des Etats-Unis à Jerusalem occupée et sa fusion avec leur ambassade est une violation des résolutions de légitimité internationale par Washington”, a dénoncé l’OLP, dans un communiqué, repris par les médias.

“Le processus de paix doit être ravivé par une conférence de paix internationale réunissant les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies ”, a ajouté l’organisation de libération de la Palestine.

A la suite de la décision américaine de fermer son consulat général à Jerusales, l’OLP a décidé de mener à terme sa décision de “rompre tout lien politique avec l’administration des Etats-Unis et ses représentants”, mettant en garde les personnalités, institutions et organisations palestiniennes à ne pas enfreindre cette décision, ont poursuivi les médias locaux.

Cette décision, rendue publique le 18 octobre par le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, s’inscrit dans le contexte d’une dégradation continue des relations entre l’administration de Donald Trump et les Palestiniens, depuis la décision très controversée du président américain de déplacer l’ambassade des Etats-Unis à Jerusalem occupée.

Les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l’Autorité palestinienne sont gelées depuis que  Donald Trump a considéré Jerusalem occupée comme “capitale” d’Israël, fin 2017, et sa décision d’y transférer l’ambassade américaine.