MAROC
16/04/2018 18h:55 CET

Frappes en Syrie: Le Kremlin espère un dialogue avec Washington

La balle est dans le camp américain.

Anadolu Agency via Getty Images

GUERRE - Le conflit syrien continue de diviser le bloc occidental et la Russie, qui espère “qu’avec le temps, un dialogue débutera” avec les Etats-Unis et ce, malgré les tensions entre les deux puissances, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov. 

“Nous espérons qu’avec le temps, lorsque nos collègues américains auront réglé leurs problèmes internes, un dialogue débutera, malgré tout le dommage qu’ont subi les relations bilatérales par la faute de Washington”, a précisé le porte-parole aux journalistes lors d’une conférence de presse, jetant ainsi la balle dans le camp américain. 

Dans ce sens, il a, par ailleurs, confirmé qu’“aucune discussion sur une possible rencontre” entre les présidents Vladimir Poutine et Donald Trump n’était actuellement en cours. Cette rencontre entre les deux dirigeants avait été évoquée lors d’un entretien téléphonique entre eux, le 20 mars 2018.

Dans la nuit de vendredi à samedi, plus de 100 missiles ont été tirés par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni sur la Syrie, selon le ministère de la défense russe qui avait condamné ces attaques, la Russie étant une alliée du régime syrien. La plupart de ces missiles avaient été interceptés par les forces syriennes.

Les Russes ont indiqué que les missiles avaient été tirés depuis des navires américains en mer Rouge, par des avions volant au-dessus de la Méditerranée et par des bombardiers stratégiques américains venus de la base aérienne d’Al-Tanf, dans le sud-est de la Syrie.