ALGÉRIE
08/03/2016 05h:50 CET | Actualisé 08/03/2016 05h:50 CET

L'administration Obama va publier un bilan de ses frappes anti-terroristes

DR

Le gouvernement américain va publier un bilan de ses frappes anti-terroristes menées à travers le monde mentionnant le nombre d'"ennemis" tués mais aussi le nombre de victimes civiles, a annoncé lundi à Washington un haut responsable.

"Dans les prochaines semaines, l'administration va publier une estimation du nombre de victimes combattantes et non combattantes résultant des frappes" menées dans le cadre des opérations anti-terroristes des Etats-Unis, a indiqué lundi Lisa Monaco, la conseillère pour la sécurité du président Obama.

Mme Monaco a précisé que ce bilan ne concernerait que les zones où les Etats-Unis ne sont pas en situation "d'hostilités actives", c'est à dire en situation de guerre.

La publication de ce bilan qui devra être annuelle, répond aux promesses du président Barack Obama en 2013 d'imposer plus de transparence sur cette guerre souvent opaque contre les réseaux extrémistes, menée fréquemment avec des drones.

Ces opérations menées par l'armée américaine ou la CIA sont critiquées par des organisations de défense des droits de l'Homme, qui dénoncent notamment les victimes civiles et s'interrogent sur leur efficacité réelle dans la lutte contre le terrorisme.

Selon le rapport du cercle de réflexion, le Stimson Center, plus d'une dizaine de pays dans le monde abriteraient des bases de drones américains, dont l'Afghanistan, Djibouti, l'Ethiopie, le Koweït, le Niger, les Philippines, le Qatar, les Seychelles, l'Arabie saoudite, la Turquie ou les Emirats arabes unis.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.