MAROC
28/02/2019 17h:41 CET

France: Un cadre de Nocibé traite Yassine Belattar de "pourriture d'islamiste" et crée la polémique

Un appel massif au boycott de la marque de produits cosmétiques a été lancé sur Twitter.

Foc Kan via Getty Images
Yassine Belattar.

DÉRAPAGE - L’humoriste français d’origine marocaine, Yassine Belattar, a été victime d’insultes islamophobes suite à un tweet en réponse à des propos polémiques tenus par Eric Zemmour. Dans un message posté le 19 février dernier sur Twitter, il annonçait vouloir quitter la chaîne télévisée LCI et cette décision semblait ravir Alain Bizeul, directeur marketing de la chaîne française de produits cosmétiques, Nocibé.

Yassine Belattar avait annoncé son intention de quitter la chaîne, sur laquelle il tenait une chronique hebdomadaire dans l’émission Audrey & Co, présentée par Audrey Crespo-Mara, après les déclarations du polémiste Eric Zemmour lors d’une émission sur l’antisémitisme.

“Bon débarras pourriture d’islamiste” a réagi, dans un tweet désormais supprimé, Alain Bizeul, suivi d’un “va te faire enculer sale putain d’islamiste de merde… Tu dois avoir l’habitude avec ta famille de dégénérés” (sic), adressé à un internaute qui réagissait à son premier flot d’insultes.

Si Alain Bizeul s’est empressé de changer son nom d’utilisateur sur le réseau social, passant de @ALAINBIZEUL a @ALAIN_BESTOF, de mettre son compte en privé et de supprimer ses tweets, le compte Twitter “Fallait pas Supprimer” a partagé les captures d’écran de ses propos qui ont suscité une vive polémique sur les réseaux:

En réaction à l’indignation des internautes, la chaîne de magasins s’est désolidarisée des propos de son directeur marketing sur Twitter qu’elle explique être “en totale contradiction avec [ses] valeurs”. Nocibé indique, par ailleurs, que les propos d’Alain Bizeul relèvent du cadre privé et “n’engagent en rien” l’entreprise pour laquelle il travaille.

La déclaration publique n’a pas satisfait les internautes qui ont appelé au boycott de la marque et au licenciement de son directeur marketing. Ils ont également exprimé leur soutien à l’humoriste qui s’est fendu d’un simple “le racisme ça m’épuise” sur son compte Twitter, avant d’appeler à son tour au boycott: