MAROC
07/11/2018 15h:07 CET

Le Goncourt 2018 décerné à l'écrivain français Nicolas Mathieu

Pour son roman "Leurs enfants après eux".

ERIC FEFERBERG via Getty Images

LITTÉRATURE - Le Goncourt 2018 a été décerné, mercredi 7 novembre, à l’écrivain français Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux, un roman social à la Balzac paru aux éditions Actes Sud.

Nicolas Mathieu succède à Eric Vuillard, lauréat de l’édition 2017 de ce prestigieux prix, pour L’ordre du jour paru également chez Actes Sud.

Deuxième roman de Nicolas Mathieu, un auteur de 40 ans, Leurs enfants après eux est une fresque politique et sociale qui dresse le portrait d’une jeunesse toujours aux prises avec son héritage de classe.

Le prix a été décerné à Nicolas Mathieu au quatrième tour par six voix devant Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves, paru aux éditions Gallimard, qui a remporté quatre voix.

Le prix Renaudot est revenu quant à lui à Valérie Manteau pour son livre Le Sillon (éd. Le Tripode), alors que Philippe Lançon, déjà lauréat du prix Femina pour Le Lambeau (éd. Gallimard), a obtenu un prix spécial du Renaudot.

Selon les médias, un Goncourt s’écoule en moyenne à plus de 400.000 exemplaires, le Renaudot à plus de 250.000, le Femina à 60.000 exemplaires et le Médicis à 45.000.

Pour rappel, l’écrivaine marocaine Meryem Alaoui faisait partie de la première sélection du Goncourt 2018 avec son roman La vérité sort de la bouche du cheval. En 2016, c’est l’écrivaine marocaine Leïla Slimani qui avait remporté le Goncourt pour son deuxième roman, Chanson douce.

L’académie Goncourt avait dévoilé le 7 septembre dernier une première liste de 15 romans en lice pour cette récompense, la plus convoitée de la saison en France.

L’académie Goncourt se compose de Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel, Paule Constant, Didier Decoin, Virginie Despentes, Patrick Rambaud et Eric-Emmanuel Schmitt.