MAROC
13/03/2019 16h:31 CET

France: Cette boîte de Vache qui rit en arabe amuse les internautes (et énerve la fachosphère)

Pourtant, pas de quoi en faire tout un fromage.

Twitter

BUZZ - البقرة ههههه (“La vache hahaha”). Les célèbres petits fromages triangulaires ont-ils changé de nom en passant du français à l’arabe? Pas tout à fait. Des photos de boîtes de Vache qui rit prises dans un supermarché français suscitent la curiosité des internautes depuis ce mercredi sur Twitter.

Entre ceux qui pensent que la marque s’est trompée dans la traduction et s’en amusent, ceux qui ironisent sur l’adaptation des produits français à leur clientèle arabe, et ceux qui s’insurgent contre cette “islamisation” des Vache qui rit, la twittosphère s’enflamme.

“La vache hahaha... ils sont au courant qu’en arabe il y a aussi la notion de sujet verbe complément?”, écrit un internaute. “On peut être musulman sans manger quelque chose écrit en arabe, c’est du bad marketing comme le fait de vendre de l’eau minérale et écrire dessus halal!”, s’indigne un autre. 

Beaucoup d’internautes s’amusent aussi d’avance des réactions de la “fachosphère”...

Des réactions qui n’ont pas tardé à venir. “Quid de l’intégration des populations immigrées? La langue en France est le français... c’est dommage”, écrit un internaute. “L’islam en Occident est porté par des masses acculturées, tribales et communautaristes qui ne pensent que segmentation de marché et marqueur identitaire... On est très loin du Coran...”, renchérit un autre.

Il n’y a pas lieu de polémiquer pour autant. Il s’agit en fait d’une édition limitée lancée par la marque appartenant à la société Fromageries Bel autour de recettes de six pays: la France, l’Espagne, le Maroc, le Royaume-Uni, l’Inde et la Chine. Pour cette édition spéciale, La Vache qui rit a ainsi été rebaptisée “La Vache qui hahaha” dans toutes les langues. Ce qui donne par exemple “La Vaca que jajaja” en espagnol et “The hahaha cow” en anglais.

Comme le fait remarquer (avec ironie) cet internaute, des boîtes de cette édition limitée de Vache qui rit en chinois ont été placées dans les rayons d’un supermarché du 13e arrondissement de Paris, réputé pour son importante communauté chinoise.

Sur son site Ribambel, la société fromagère publie six recettes traditionnelles des pays choisis pour cette édition limitée à base de Vache qui rit. Pour le Maroc, la marque propose une recette de briouates aux épinards, oignons caramélisés et Vache qui rit.