TUNISIE
28/08/2019 15h:33 CET

Fortnite boycotté, certains joueurs vendent (cher) leur compte

Dégoûtés par la dernière mise à jour du jeu, certains amateurs de Fortnite sont prêts à se débarrasser de leurs comptes. Mais leur boycott a un prix.

BARTOSZ SIEDLIK via Getty Images

JEUX VIDÉO - La grogne monte chez les adeptes de Fortnite, ce jeu vidéo aux allures cartoonesques où il faut être le dernier joueur en vie pour gagner la partie. Le jeu a beau être un phénomène mondial depuis son lancement en juillet 2017, le divorce n’a jamais semblé aussi proche entre les joueurs et les développeurs du jeu, Epic Games. La faute à la mise à jour 10.20 parue ce mardi 27 août. Elle a fait sortir de leurs gonds les joueurs professionnels comme les amateurs. 

Contacté par Le HuffPost, Fanatik, coach de la section Fortnite de la plus grande équipe française d’e-sport, Vitality, nous explique la raison de cette colère: “Avant cette mise à jour, les joueurs à très haut niveau ont beaucoup travaillé afin d’optimiser le ‘turbo build’ (une technique essentielle pour être performant dans le jeu, ndlr) et faire des techniques qui demandent beaucoup d’entraînement! Cette mise à jour bride totalement les techniques habituelles des joueurs”. 

Jusqu’à 2000 euros le compte Fortnite 

Les développeurs, dans un souci “de retirer l’avantage de la connexion qui est un énorme atout sur Fortnite”, nous assure Fanatik, ont enlevé ce fameux “turbo build”. “Le faire de cette façon est assez maladroit”, poursuit le coach. C’est comme si on annulait des mois et des mois d’entraînement. Comme si on décidait que le ballon rond du football était remplacé par le ballon ovale du rugby du jour au lendemain. 

Un hashtag qui appelle au boycott pur et simple du jeu a été créé sur Twitter ce mercredi: #FortniteEND. On comptabilise déjà plus de 8500 tweets à ce sujet.

Si certains joueurs professionnels se plaignent de la mise à jour et appellent au moins à une journée de boycott, quelques joueurs amateurs sont beaucoup plus catégoriques. Sur Twitter le nombre d’annonces de vente de compte Fortnite explose. Une pratique illégale (qui explique aussi pourquoi les professionnels ne le font pas) comme stipulée dans le point 4 de l’accord de licence d’utilisateur Fortnite: “Ni la Monnaie de jeu ni le Contenu ne peuvent être échangés contre de l’argent ou une quelconque valeur monétaire auprès d’Epic ou de toute autre personne”. 

Les prix sont parfois délirants, allant d’une dizaine d’euros à plusieurs centaines voire milliers d’euros pour les comptes comprenant le plus d’atouts. 

Si le jeu est gratuit, en déboursant de l’argent vous pouvez acquérir des “skins” (costumes pour votre personnage), des nouvelles pioches ou des nouveaux planeurs. Concrètement, mettre de l’argent dans le jeu nous vous rendra pas forcément plus fort, vous serez juste plus beau. C’est pour cela que certains comptes atteignent des sommes mirobolantes. 

En réaction, Epic Games a rendu publiques les explications liées aux changements, sans pour autant tenir compte du mécontentement de ses utilisateurs.

Si certains joueurs convaincus ne retourneront peut-être jamais sur le jeu, les professionnels seront contraints de se plier aux modifications des développeurs: “Les joueurs finissent par s’adapter et j’ai moi-même conseillé dès l’ajout de la mise à jour à mes joueurs de s’entraîner sans le ‘turbo build’” nous confie Fanatik. Étant leur source de revenus, les joueurs pros ne peuvent pas se permettre de quitter le jeu d’un claquement de doigts, et Epic Games le sait.  

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.