MAROC
25/05/2019 17h:34 CET

Football: La FRMF gèle les activités des agents de sportifs

En vue de réagir à la fuite à l'étranger des joueurs mineurs.

FRMF

FOOTBALL - Cette semaine, Le Matinrévélait que des agents avaient récemment tenté “de faire fuir 8 joueurs (4 du Fath Union sport et 4 de l’Académie Mohammed VI) vers les Émirats arabes unis, sans le consentement du club rbati, ni de l’Académie”.

L’affaire ayant poussé le club sportif a saisir les hautes instances du football marocain, le président délégué du Fath Union Sport (FUS), et vice-président de la FRMF, Hamza El Hajoui, a présenté ce vendredi 24 mai, devant le Comité Directeur de la Fédération Royale Marocaine de Football, un exposé au sujet “du dossier de la migration des joueurs marocains mineurs évoluant au sein des clubs et sélections nationales vers l’étranger”, rapporte la Fédération dans un communiqué.

L’exposé en question “a démontré à travers des documents et chiffres”, “l’implication de certains médiateurs dans cette opération et son impact négatif sur le football national”, indique la même source.

Gel des activités des agents de sportifs

Le comité a ainsi pris la décision de geler les activités des médiateurs accrédités (agents) au sein de la FRMF jusqu’à la régularisation de leur situation administrative et juridique. Autre mesure prise, le réexamen des licences accordées aux médiateurs par la FRMF, en vue de “les soumettre au nouveau cahier de charges dont les conditions seront fixées par une commission compétente”.

Enfin la FRMF compte également charger un avocat de déposer une plainte au nom de la FRMF et des clubs nationaux auprès de la Fédération internationale de Football (FIFA) et des instances spécialisées pour l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, déterminer les responsabilités et “préserver les intérêts du football national”.

Il faut dire que la question des joueurs mineurs, fait de plus en plus polémique auprès des instances footballistiques. En février dernier, Chelsea s’est vu interdit de recrutement pendant deux ans pour avoir “enfreint les règles de transferts de joueurs mineurs”, rapporte Le Monde.

En avril dernier, le site français Mediapart révélait, dans le cadre des “Football Leaks” les “magouilles de Chelsea et des clubs anglais pour recruter des joueurs mineurs”. Une enquête qui a également visée l’académie Aspire, établie au Qatar.