MAROC
19/12/2018 11h:58 CET | Actualisé 19/12/2018 12h:15 CET

Football: 10 événements qui ont marqué l'année 2018 au Maroc

De la Coupe du Monde au fameux but d'Aziz Bouhaddouz en passant par le "french kiss" wydadi...

AFP

RÉTROSPECTIVE - L’actualité sportive de l’année 2018 au Maroc a eu son lot de surprises, de rebondissements et de moments historiques. Les Lions de l’Atlas ont joué la Coupe du Monde, les locaux ont remporté le CHAN, le “VAR is bullshit” de Nordin Amrabat a fait le tour du monde, et le but de Bouhaddouz contre son camp a fait rager les Marocains. Retour sur les événements sportifs les plus marquants de cette année.

4 février: le Maroc remporte le CHAN

Anadolu Agency via Getty Images

L’équipe nationale de football local du Maroc a décroché la cinquième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) face au Nigeria (4-0) le 4 février 2018. Le Maroc remportait ainsi son premier CHAN à domicile devant ses nombreux supporters. Les Lions de l’Atlas succédaient à la République démocratique du Congo. La prochaine édition du CHAN, une compétition continentale à laquelle n’ont droit de participer que les joueurs évoluant dans leur propre championnat national, aura lieu en 2020 en Algérie.

13 juin: Le Maroc perd pour la 5e fois l’organisation de la Coupe du Monde

Abdeljalil Bounhar, file

Le mercredi 13 juin, le Maroc a reçu un coup dur. Alors que tout le pays espérait organiser le Mondial 2026, le vote pour l’attribution de la compétition, lors du 68ème congrès de la FIFA, à Moscou, a été remporté par le trio Etats-Unis-Canada-Mexique réunis sous la bannière “United 2026”. Avec 67% des voix, le trio a renvoyé le Maroc à sa copie. Pour la 5e fois, le pays échoue dans sa tentative d’organiser cet événement sportif d’envergure.

Du 14 juin au 15 juillet: 42.665 Marocains cassent leur tirelire pour supporter l’équipe nationale

FADEL SENNA via Getty Images

La participation de l’équipe nationale à la Coupe du monde de football a été l’occasion pour 42.665 Marocains, venus des quatre coins du monde, de faire le déplacement en Russie. Entre billets d’avion, hôtels et tickets de matchs, entre autres, les supporters auront déboursé plus d’un milliard de dirhams dont une partie au Maroc.

15 juin: Le but de Bouhaddouz contre son camp entre dans l’histoire

Yahoo Deportes

Le 15 juin 2018, lors de leur premier match en Coupe du Monde face à l’Iran, les hommes d’Hervé Renard se sont inclinés 1 à 0. Une défaite d’autant plus amère que c’est un but d’Aziz Bouhaddouz contre son camp et à la dernière minute qui fait basculer le match. Pourtant, les Lions de l’Atlas avaient dominé toute la rencontre. Quelques jours après la fin de la compétition, la FIFA est revenue sur les statistiques marquantes de cette édition russe. Sur son site officiel, l’instance a mis l’accent sur les buts marqués contre son camp et qui sont au nombre de 12. Elle a commencé par Aziz Bouhaddouz, soulignant qu’il a marqué le CSC le plus tardif de l’histoire du Mondial.

25 juin: “VAR is bullshit”

Le 25 juin, s’estimant lésé après le nul concédé face à l’Espagne (2-2) en Coupe du Monde en Russie, Nordin Amrabat n’a pas digéré l’égalisation espagnole dans le temps additionnel finalement validée par l’assistance vidéo (VAR). Après la fin du match, le Lion de l’Atlas n’a pas hésité à cacher sa frustration en lançant face caméra un “VAR is bullshit” (“La VAR c’est de la merde”). Et ce, même si l’égalisation espagnole n’a pas eu de conséquences pour le Maroc déjà éliminé avant le début de la rencontre.

12 août: la Supercoupe d’Espagne se joue à Tanger

FADEL SENNA via Getty Images

Le 12 août 2018, la Supercoupe d’Espagne entre le FC Barcelone et le FC Séville s’est jouée à Tanger. Un match remporté avec brio par le Barça mais dont l’organisation a été sévérement critiquée par les supporters. La rencontre a en effet été accompagnée de longues files d’attente devant le stade, de manque de personnel pour gérer les supporters venus nombreux et d’un traitement spécifique visant les enfants de rues.

Septembre: Hakim Ziyech remporte le Soulier d’Or aux Pays-Bas

Yahoo India

L’international maroco-néerlandais Hakim Ziyech a remporté début septembre le soulier d’or de l’Eredivisie, lors de la 37e édition du Gala du meilleur footballeur de l’année aux Pays-Bas. Cette consécration était assez prévisible pour celui qui est aujourd’hui considéré comme meilleur footballeur de la saison 2017/2018 aux Pays-Bas. Le Lion de l’Atlas a été élu à plusieurs reprises “meilleur joueur marocain de l’Eredivisie” et meilleur joueur de son équipe, l’Ajax Amsterdam.

24 novembre: Ayoub El Kaabi se marie!

L’international marocain Ayoub El Kaabi, évoluant actuellement avec le Hebei Fortune en Chine, s’est marié le 25 novembre. Entrée du marié à dos de cheval, décorations florales monumentales... Pour le plus beau jour de leur vie, les jeunes mariés ont vu les choses en grand et les images ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Le Lion de l’Atlas avait invité des internationaux marocains notamment Reda Tagnaouti ou encore l’entraîneur des joueurs locaux Jamal Sellami. Deux mois plutôt, c’est Hamza Mendyl, autre international marocain et joueur du Schalke 04, qui s’est marié avec Maroua Ourahali, mannequin marocaine, apparue dans un clip d’Ihab Amir.

2 décembre: Le Raja remporte la Coupe de la CAF

Anadolu Agency via Getty Images

En 2018, le Raja de Casablanca a mis fin à quinze ans de disette en remportant la Coupe de la Confédération africaine de football en dépit d’une défaite en match aller face aux Congolais de l’AS Vita Club (1-3) en finale retour, au stade des martyres de Kinshasa. Ce sacre permet au Raja, club marocain le plus titré au niveau continental avec trois couronnes en ligue des Champions au Maghreb (1989, 1997 et 1999), et une Super Coupe de la CAF (2000), d’être le troisième représentant du Maroc dans l’édition prochaine de cette compétition, aux côtés du Hassania d’Agadir et de la renaissance de Berkane.

15 décembre: “Un french kiss” wydadi!

capture d'écran

Décidément, les joueurs de football savent exprimer leur proximité! Apparemment heureux de son but, le joueur du Wydad de Casablanca, Mohamed Nahiri a laissé éclater sa joie en embrassant à pleine bouche son coéquipier, Achraf Dari. Baiser volontaire ou bouches mal placées? En quelques minutes, la vidéo a fait le buzz sur Internet et les réseaux sociaux, entraînant un déluge de réactions homophobes.