22/10/2019 16h:25 CET | Actualisé 22/10/2019 16h:25 CET

Fonction publique: En dix ans, le salaire mensuel net moyen a connu une augmentation de 32%

Il diffère cependant selon les départements ministériels.

mrtom-uk via Getty Images

SALAIRES - Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique est passé de 6.051 dirhams à 8.000 dirhams - soit une hausse de 32,21% - entre 2009 et 2019, indique un rapport sur les ressources humaines du ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration. Le document accompagne le projet de loi de finances 2020, dont le contenu a été adopté par le Conseil de gouvernement, le 18 octobre dernier. 

Le salaire mensuel net moyen a augmenté de 5,67% par rapport à l’année 2018, suite à la revalorisation des salaires du personnel de l’Etat, précise la même source. Toutefois, il faut noter que des disparités existent entre les salaires, selon les départements. Le salaire moyen net le plus élevé est enregistré au sein du département de la Justice (11.710 dirhams), suivi par les départements de la Santé (10.045 dirhams), l’Éducation nationale et enseignement supérieur (9.421 dirhams), l’Économie et finances (7.829 dirhams) et enfin l’Intérieur (6.873 dirhams). 

Capture d'écran
Rapport sur les ressources humaines accompagnant le PLF 2020.

Dans le détail, le salaire net moyen se présente sous différents groupes d’échelles: le personnel d’exécution classé aux échelles inférieure à 6 gagne en moyenne 4.647 dirhams; le personnel de maîtrise classé aux échelles 7 à 9 perçoit en moyenne 5.501 dirhams et enfin pour l’échelle 10 et plus, la catégorie des cadres et des cadres supérieurs, touche un salaire de 9.571 dirhams. 

Salaire minimum

Le salaire minimum a connu des révisions suite aux différentes sessions du dialogue social: en 2009 il était de 1.885 dirhams, en 2019, il est de 3.041 dirhams.

La fonction publique marocaine dispose, cette année, d’un effectif de 564.549 fonctionnaires, 90% d’entre eux se concentrent sur six départements ministériels. L’Education nationale et enseignement supérieur regroupe près de la moitié de l’effectif civil de l’Etat (48,6%), suivi de l’Intérieur (23,6%), la Santé (9,5%), la Justice (3,5%), l’Economie et finances (3,3%) et l’Administration pénitentiaire (2,1%).