ALGÉRIE
19/09/2019 08h:36 CET | Actualisé 19/09/2019 08h:49 CET

Fodil Boumala arrêté par les forces de l'ordre

Facebook/fboumala
Fodil Boumala

Fodil Boumala, activiste et une des figures du hirak à Alger, a été arrêté par les forces de l’ordre mercredi soir, près de son domicile. Il est actuellement détenu à la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) du boulevard Amirouche, à Alger, selon son entourage.

Cet ancien journaliste et militant a d’abord été “kidnappée” vers 20H30 près de son domicile par des personnes en tenue civile.

Il sera présenté devant le procureur près le tribunal de Dar El Beida, selon le comité national pour la Libération des détenus.

Son arrestation intervient après celle de Karim Tabbou et Samir Belarbi, d’autres figures du hirak à Alger, placés en détention provisoire pour différents chefs d’accusation. 

Ces emprisonnements traduisent le coup de force du pouvoir en place, notamment le commandement de l’armée, vers des élections présidentielles. Outre ces figures, d’autres dizaines de manifestants ont été arrêtés vendredi dernier et placés en détention provisoire par le tribunal de Sidi M’Hamed.

Désirant mettre fin à ce mouvement, le chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, a ordonné à la Gendarmerie nationale d’interdire l’accès à la capitale aux manifestants. Un ”état de siège qui ne dit pas son nom”, selon les Forces de l’alternative démocratique.