TUNISIE
22/03/2019 13h:23 CET | Actualisé 22/03/2019 13h:28 CET

FMI: Le rétablissement économique de la Tunisie demeure "modeste" malgré les efforts du gouvernement

Un cinquième examen du programme de réforme économique de la Tunisie, est prévu pour la semaine prochaine.

Yuri Gripas / Reuters

Le Fonds Monétaire International (FMI) a tenu le 21 mars 2019 une conférence de presse dans laquelle il a passé en revue l’avancement de ses actions dans différents pays, à l’instar du Venezuela, l’Argentine, la Grèce, mais aussi la Tunisie.

Répondant à la question de Omar Aouadi, Rédacteur en Chef chez ilboursa.com, sur la stratégie du FMI face à la crise salariale en Tunisie et les récentes augmentations dans la fonction publique et le secteur public, Gerry Rice, porte-parole du fonds a déclaré que la Tunisie a réalisé plusieurs améliorations dans différents secteurs, mais que le rétablissement économique demeure “modeste”.

Selon lui, l’économie du pays reste vulnérable au vu de la taille de la dette, du déficit, des faibles réserves de devises, et du taux élevé de l’inflation. Il a toutefois assuré que le FMI continuera de soutenir les efforts du gouvernement tunisien dans son renforcement de la politique macroéconomique et l’application des réformes décidées.

Gerry Rice souligne également l’importance du soutien du FMI à la Tunisie dans les réformes de la protection sociale

“Nous aspirons à être un bon partenaire de la Tunisie, et nous encourageons la communauté internationale à faire de même.” ajoute Rice

Il a par ailleurs déclaré qu’une délégation du FMI sera en mission la semaine prochaine en Tunisie, pour une cinquième réunion d’évaluation avec le gouvernement, du programme de réforme économique mis en place.

Pour rappel, le 28 septembre 2018, le Conseil d’administration du FMI a achevé le quatrième examen du programme économique de la Tunisie, appuyé par un accord au titre du mécanisme de financement élargi (FEP).

Le Conseil a décidé de débloquer une nouvelle tranche de prêt d’une valeur de 247 millions de dollars, soit l’équivalent de 695 millions de dinars (MD), portant le total des décaissements à environ 1,4 milliard de dollars (près de 3,94 milliards de dinars) sur les 2,9 milliards de dollars prévus dans le cadre du FEP. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.