ALGÉRIE
22/10/2019 13h:55 CET

Finances : Mohamed Loukal annonce une prochaine refonte du système fiscal

Chalirmpoj Pimpisarn via Getty Images
business audits using a calculator financial data investment fund at a workplace, wealth concept

Le Gouvernement s’apprête à examiner, « dans deux semaines », un projet de refonte du système fiscal, a annoncé, lundi, le ministre des Finances, Mohamed Loukal.

S’exprimant devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale, il a indiqué que cet examen avait été rendu nécessaire pour augmenter les recettes fiscales ordinaires, dans un climat marqué par les fluctuations de la fiscalité pétrolière et la détérioration du marché pétrolier.

Selon lui, cette démarche devrait permettre de réhabiliter la fiscalité, le montant des impôts non collectés s’élevant, dit-il, it actuellement à quelque 4.582 milliards DA.

Le ministre a tenu à souligner que l’accroissement des recettes fiscales allait être effectué en prenant le soin de sauvegarder le pouvoir d’achat des Algériens.

Faisant part de l’éventualité d’une réduction des prélèvements fiscaux sur les pensions des retraités, il a estimé qu’une telle mesure était possible, à la condition, toutefois, que les recettes du budget n’en soient pas affectées.

A propos du déficit de la Caisse nationale des retraites (CNR), M. Loukal a rappelé que chaque employé couvre actuellement trois (3) retraités, alors que par le passé, c’étaient 9 travailleurs qui permettaient d’assurer la pension d’un seul d’entre eux.

Ce dernier a également annoncé que le gouvernement songeait à revoir le système des subventions indirectes effectuées par le biais de la facturation du gaz, de l’électricité et du carburant, lesquelles, précise-t-il, coûtent environ 1.800 milliards de DA/an à l’Etat.

Concernant, par ailleurs, une éventuelle dévaluation du Dinar, M. Loukal a affirmé que la monnaie nationale “ne reculera pas” mais qu’elle finira par  regagner son équilibre face aux autres devises, “suivant les cours des changes sur le marché”.