MAROC
31/05/2019 17h:16 CET | Actualisé 31/05/2019 17h:21 CET

LDC d'Afrique: tout ce qu'il faut savoir avant la finale Wydad Casablanca-EST Tunis

Déclarations, joueurs pressentis, chaînes de diffusion...

FADEL SENNA via Getty Images

FOOTBALL - Une semaine après s’être affrontés en finale aller de Ligue des Champions d’Afrique, le Wydad de Casabanca et l’Espérance Sportive de Tunis se retrouvent ce vendredi en match retour à Radès. Déclarations, joueurs pressentis, chaînes de diffusion.. Voici ce qu’il faut savoir avant cette finale 100% maghrébine.

Au Maroc comme en Tunisie, cette finale est le match le plus attendu de la saison. Après un tas de lettres de contestations adressées à la Confédération africaine de football (CAF) de la part des deux équipes, la suspension de l’arbitre Gehad Grisha pour mauvais arbitrage, où encore la polémique “Gassama”, l’heure de vérité a sonné. Les Rouges et Blancs auront la tâche peu aisée de ramener le trophée de la Ligue des champions d’Afrique au Maroc,  mais se montrent positifs face à une Espérance qui joue à domicile.

Le WAC plus confiant que jamais 

L’entraîneur adjoint du Wydad de Casablanca (WAC), Moussa N’daw a souligné, jeudi soir, la détermination des rouges à arracher à tout prix le sacre lors de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique face à l’EST. “Nous sommes prêt à mourir sur le terrain pour gagner ce prestigieux titre”, a insisté l’ancienne gloire sénégalaise du WAC lors d’une conférence de presse à la veille de cette rencontre décisive, tout en assurant que les protégés du technicien tunisien Faouzi Benzerti se sont déplacés à Radès avec la ferme détermination d’offrir cette coupe au peuple marocain.

“Loin de toute polémique suscitée autour de cette rencontre footballistique historique, on se focalise sur les préparatifs pour ramener la coupe au Maroc”, a-t-il fait observer, rappelant les performances réalisées par le club casablancais sur le plan national et continental. “Le WAC qui fait partie des meilleures équipes d’Afrique depuis cinq ans, ne compte pas laisser filer le sacre une fois encore”, a-t-il assuré l’air confiant.

Selon lui, il s’agit d’une finale entre deux des plus grands clubs africains et surtout “deux formations qui se connaissent très bien”. N’daw a ajouté que les Wydadis sont “prêts sur les plans psychique et mental à disputer ce match et à remporter la coupe” malgré l’absence de quelques joueurs comme Achraf Dari et Brahim Nekkach. “Vu l’ambiance électrique qui domine, on n’a pas de soucis sur le côté mental au regard de l’expérience accumulée par le club au cours des dernières années”, a-t-il expliqué.

Dans ce sens, il a rappelé qu’après le match aller, le WAC a organisé plusieurs concentrations internes pour relever ce défi, disant compter sur un groupe de joueurs compétitifs avec notamment le retour parmi le groupe de Nahiri qu’il dit en grande forme. Pour sa part, le joueur du Wydad Abdellatif Noussair a estimé que le “moral des joueurs est au top” malgré la mauvaise prestation de l’arbitre égyptien Jehad Guericha lors du match-aller, suspendu pour six mois par la Confédération africaine de Football.

“Nous sommes hyper-motivés malgré les injustices de l’arbitrage lors du match aller et qui se sont confirmées suite aux sanctions de la CAF infligées à l’arbitre”, a-t-il rappelé.“Il s’agit d’un match difficile mais nous sommes déterminés à remporter le titre”, a assuré le joueur wydadi pour qui son équipe connait bien les points forts et les faiblesses des adversaires espérantistes. Évoquant la polémique suscitée autour de cette rencontre, il a souligné qu’il s’agit d’une simple compétition qui n’entachera en rien les rapports solides entre le WAC et l’Espérance ST.

L’EST, prêt à tous les scénarios 

De son côté, l’entraîneur adjoint de l’espérance sportive de Tunis (EST) Majdi Traoui a souligné, jeudi soir, qu’une “finale se joue pour être gagnée” par son équipe qui est “prête à tous les scénarios”. Pour la formation tunisoise, tenante du titre, il s’agit de remporter le deuxième sacre de suite devant son public et rééditer l’épopée de l’édition 2018 réussie face au club cairote d’Al-Ahly, a-t-il précisé en qualifiant de “positif” le match aller qui s’est soldé sur un score nul (1-1).

Interrogé sur les absences de certains joueurs, il a indiqué que l’Espérance se retrouve quasiment dans la même configuration que celle de la finale de 2018 contre le club égyptien Al Ahly lors de laquelle deux joueurs ont été privés du match retour, faisant allusion à la suspension du gardien Moez Ben Cherifia, du défenseur Chamseddine Dhaouadi et du milieu de terrain Ghailene Chaalali. “Nous disposons cependant d’un groupe doté de l’expérience requise pour cette compétition relevée et c’est à nous de trouver les solutions pour bien négocier le match”, a-t-il insisté.

Rappelons que cette finale sera officiée par l’arbitre gambien Bakary Gassama qui sera assisté par les deux Sénégalais Djibril Camara et El Hadji Malik Samb, alors que le Botswanais Joshua Bondo sera le 4è arbitre. Le Zambien Janny Sikazwe a été, quant à lui, désigné pour présider l’équipe du VAR (Assistance Vidéo à l’arbitrage.

Un peu d’histoire

Le WAC et l’EST se sont affrontés à huit reprises par le passé dont quatre en Ligue des champions, deux en coupe des coupes africaines et deux en coupe arabe des clubs champions. La première confrontation entre les deux équipes remonte à 1988 dans le carré d’or de la coupe des coupes africaines et s’est soldée par une victoire des espérantistes à l’aller avant que le WAC ne remporte le retour sans pour autant se qualifier. Le deuxième derby arabe s’est déroulé en 2009 pour le compte de la finale de la coupe arabe des clubs champions avec une victoire des Tunisiens à l’aller (1-0) et un nul au retour (1-1).

En 2011 les deux clubs se sont affrontés à quatre reprises pour le compte de la Ligue des champions africaines avec un nul (2-2) puis un 0 à 0 en phase de groupes, avant de se retrouver en finale avec un (0-0) à Casablanca et une courte victoire de l’EST (1-0) à Radès.

À quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match?

Cette finale retour de la Ligue des champions d’Afrique entre le WAC et l’EST sera diffusée en direct sur Bein Sport 1, Bein Sport max 4 et Arrydia TNT à partir de 21h ( heure marocaine).