ALGÉRIE
23/06/2019 16h:08 CET

Fin du financement non conventionnel

PHILIPPE MERLE via Getty Images

Le ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, Hassane Rabhi a affirmé, jeudi à Alger, que l’ère du financement non-conventionnel adopté par l’Algérie depuis quelques années, ”était révolu”.

Interrogé par l’APS sur les mesures que prendra le Gouvernement pour faire face à l’érosion des réserves de change et l’éventuel maintien du mécanisme du financement non conventionnel, M. Rabhi a souligné que “l’ère du financement non conventionnel est révolue”.

Il a assuré que le Gouvernement avait pris “des mesures devant permettre au pays d’éviter les risques qui pourraient porter préjudice à l’économie nationale”.

“La préservation du pays, de l’économie et ses institutions nationales est la responsabilité de tout un chacun”, a souligné M. Rabhi en marge du lancement d’un programme de formation sur l’environnement au profit des journalistes.