MAROC
06/06/2015 08h:07 CET

Accusation de corruption par un ex responsable de la FIFA: Saâd Kettani, président du comité d'organisation du Mondial 2010 au Maroc, dément

DR

FIFAGATE - Alors qu'un ex responsable de la FIFA accuse le Maroc d'avoir versé des pots-de-vin pour accueillir la Coupe du Monde 2010, Saâd Kettani, président du comité d’organisation du Mondial au Maroc, a tenu à réfuter ces propos dans la presse.

S'il concède que Jack Warner, ancien patron de la Concacaf actuellement recherché par Interpol, s'est bien rendu au Maroc, le président du comité d’organisation de la Coupe du monde 2010 au Maroc dément catégoriquement les allégations selon lesquelles le Maroc lui aurait reversé un bakchich.

"Il est venu au Maroc. Il venait avec l’équipe de Trinidad-et-Tobago (Jack Warner est trinidadien, ndlr). Nous avions envoyé les billets d’avion pour leur déplacement au Maroc, et on les a installés à l’hôtel. J’ai essayé de sympathiser avec lui et on a fait en sorte que la femme de Jack Warner soit à son aise. On a essayé d’avoir une bonne relation jusqu’au bout", a confié Kettani au site d'information Telquel.ma. Mais, "on n’a jamais discuté de pot-de-vin. Nous n’avons jamais versé de pot-de-vin et nous ne sommes pas soumis à ce genre de pratiques."

Kettani a par ailleurs livré une anecdote sur les coulisses de l'attribution de la Coupe du monde 2010:

"La veille du vote, j’ai rencontré Jack Warner qui a affirmé avoir reçu des menaces de la part de Sepp Blatter. Il a insisté pour que tous les votants viennent dans une chambre d’hôtel le soir-même afin de rencontrer Nelson Mandela. Sur le plan éthique c’est contestable. On aurait pu contester, mais il n’y avait que des suspicions et il ne faut pas oublier que c’est une mission diplomatique. Il fallait accepter la décision de la Fifa, rien que pour monsieur Mandela qui était présent".

LIRE AUSSI:Fifa/Corruption: Comment l'Afrique du Sud a damé le pion au Maroc pour le Mondial 2010

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.