MAROC
21/04/2015 12h:02 CET

La FIFA a voulu vendre la Coupe du monde 2010 à l'Egypte, selon un officiel égyptien

Coupe du monde 2010: L'Egypte, et les tentatives de corruption de la FIFA

CORRUPTION - Sur la chaine Sadaa al-Arab, l'ex-président de la Fédération égyptienne de football, Dahchouri Harb a révélé, il y a quelques jours, que le comité exécutif de la FIFA a proposé à l'Egypte d'organiser la Coupe du monde 2010 en échange de 7 millions de dollars. Pour rappel, le Maroc s'était porté candidat à l'organisation de l'évènement, dont l'organisation est finalement revenue à l'Afrique du Sud.

Selon Harb, l'ex-vice président de la FIFA Jack Warner lui a garanti de soutenir le dossier égyptien. "Il m'a expliqué que la somme qu'il obtiendra sera consacrée au développement de l'activité footballistique en Amérique du nord et en Amérique centrale", a-t-il déclaré.

Après sa rencontre avec Warner, l'ex-président de la Fédération égyptienne a élaboré un mémorandum qu'il a adressé au ministre des sports égyptien, "pour qu'il le transmette à Hosni Mubarak, qui suivait de près les négociations et prenait les grandes décisions concernant le dossier égyptien". Harb se verra, par la suite, signifier le refus des dirigeants égyptiens de verser la somme convenue.

Au final, le dossier de l'Egypte n'obtiendra aucun vote au sein du comité exécutif de la FIFA.

La FIFA n'a pour l'instant pas réagi à ces déclarations, qui interviennent dans un contexte marqué par la confirmation des soupçons de corruption qui pèsent sur la Fédération. Il y a un an, le Sunday Times a révélé, après avoir consulté plusieurs échanges de mails entre la FIFA et les dirigeants qataris, que le Qatar a versé 5 millions de dollars pour organiser la Coupe du monde 2022.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.