ALGÉRIE
18/12/2015 11h:58 CET | Actualisé 18/12/2015 11h:59 CET

6e FICA: "Roshmia", un documentaire sur le calvaire des réfugiés syriens projeté à Alger

DR

Le documentaire "Roshmia" du réalisateur syrien Salim Abu Jabal, mettant en lumière les souffrances des réfugiés syriens dans les territoires occupés, a été projeté jeudi à Alger.

Représentant la Palestine au 6e Festival du cinéma d’Alger (FICA) dédié au film engagé, ce documentaire de 70 mn relate l'histoire tragique de Youcef et Amna, un couple octogénaire contraint de fuir le Golan syrien occupé pour se réfugier dans une cabane à Roshmia, une vallée située à la périphérie de la ville Haïfa occupée.

Sans eau, ni électricité ni encore un réseau téléphonique, ce couple vivait dans cette vallée complètement désertée jusqu'au début des années 1980 quand les autorités coloniales avaient lancé un projet de construction routière, ordonnant la confiscation des terrains, la démolition de la cabane et l’expulsion du couple.

LIRE AUSSI:Ouverture du festival du cinéma engagé d'Alger: "Fi rassi rond-point" de Hassen Ferhani en avant-première algérienne

Emouvant, le film donne un cliché sur l’occupation israélienne, obligeant les syriens à fuir leurs propres territoires. Le documentaire dénonce, en toile de fond, l’exil forcé causé par l'occupation israélienne.

D'autre part, le réalisateur met en évidence le déracinement causé par le colonialisme israélien en provoquant chez le spectateur un sentiment d’injustice ressenti par les syriens poussés à l'exil.

Né à Majdal Shams dans le Golan syrien occupé, Salim Abu Jabal a réalisé plusieurs films, séries télévisées.

Le 6e FICA se poursuit jusqu’au 19 décembre avec au programme 16 films entre documentaires et longs métrage de fiction projetés en compétition à la Salle El Mouggar et rediffusés à la Cinémathèque d’Alger.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.