MAROC
30/07/2018 09h:45 CET

Fête du Trône: Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 1.204 personnes

Au profit de personnes en détention comme en liberté.

Tiksa Negeri / Reuters

POLITIQUE – À l’occasion de la Fête du Trône, le roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1.204 personnes, dont certaines sont en détention et d’autres en liberté, condamnées par les différents tribunaux du royaume, indique un communiqué du ministère de la Justice.

Les personnes graciées en détention sont au nombre de 899, tandis que 305 personnes en liberté ont également bénéficié de la grâce accordée par le souverain, précise la même source.

Les 899 bénéficiaires de la grâce royale qui sont en détention se répartissent comme suit: 7 détenus ont bénéficié d’une grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou de réclusion, 865 d’une remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion, tandis que 27 détenus d’une commutation de la peine perpétuelle en peine à temps, indique le ministère de la justice.

Quant aux 305 personnes bénéficiaires de la grâce royale en liberté, 42 d’entre elles ont bénéficia d’une grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat, 14 personnes d’une grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende, 6 personnes d’une grâce sur les peines d’emprisonnement et d’amende et 243 d’une grâce sur la peine d’amende, poursuit le communiqué. 

Le ministère de la Justice ne précise toutefois pas dans le communiqué si des condamnés de la crise du Rif ont pu bénéficier de la grâce royale. Celle-ci était attendue suite aux verdicts jugés sévères prononcés le 26 juin à l’encontre des détenus du Hirak, dont Nasser Zefzafi, “leader” du mouvement. Les peines prononcées dans le cadre de ce procès vont de un an de prison avec sursis à 20 ans de prison ferme. Le procès en appel est attendu en septembre prochain.