TUNISIE
08/08/2018 17h:35 CET

Festival Chouftouhonna: Toutes les nouveautés de cette quatrième édition

Au programme, expositions, conférences, résidences d’artistes, ateliers, un marché pour les artisanes “Soukouhonna” et plein de nouveautés à découvrir.

CHOUFTOUHONNA

Rendez-vous du 6 au 9 septembre 2018, au Palais du Théâtre National Tunisien de Halfaouine, (et non le Théâtre Municipal N.D.L.R) pour la 4e édition de “Chouftouhonna”, le Festival International d’Art Féministe de Tunis, qui revient pour la 4ème année consécutive.

Au programme, expositions, conférences, résidences d’artistes, ateliers, un marché pour les artisanes “Soukouhonna” et plein de nouveautés à découvrir. 

L’Art sous toutes ses formes

130 artistes et activistes, Tunisiennes et étrangères, représenteront la cause féministe à travers l’Art, sous toutes ses formes: Musique, cinéma, art scénique, photographie, art plastique et art graphique et l’art du tatouage également. 

“Le but du festival est de promouvoir les Arts faits par les femmes, dirigés par les femmes, car ces dernières sont sous-représentées, dans les postes de décision, et ce partout dans le monde”, souligne Bochra Triki, de l’association “Chouf”. “Il y aura des hommes, dans les troupes de théâtres par exemple, mais ce sont les artistes femmes qui sont les décisionnaires”. 

Un festival zéro déchets

Zéro déchets et zéro gaspillage, c’est aussi le but de “Chouftouhonna”, qui s’est associé à Zero Waste Tunisia. “Nous allons faire en sorte d’adopter une stratégie zéro déchets, par exemple, on n’utilisera pas de couverts en plastique, il y aura aussi des poubelles de tri sélectif”, explique Bochra triki. 

Formations en DJing et VJing

Deux résidences artistiques sont prévues cette année, organisées en partenariat avec Tfanen - Tunisie Créative, et qui auront lieu du 23 au 30 août, quelques jours avant le festival, au Le 4ème Art.

  • Flore:

La première est une formation en production de musique électronique, qui sera donnée par Flore, Dj et productrice française. Elle est aussi formatrice, certifiée Ableton. 

 

  •  WAF: 

Wafa Ben Romdhane, VJ tunisienne donnera une formation en VJing. Une formation d’une semaine qui tend à promouvoir cette forme d’art, dont les adeptes se font rares en Tunisie. 

Le VJing consiste en une performance multimédia, visuelle, donnée en temps réel.

Il y en a pour les yeux, pour les oreilles, pour la peau et pour l’esprit

L’exposition se tiendra en permanence sur les quatre jours du festival, entre temps, vous pouvez faire un tour du coté de “Soukouhonna”, le marché des artisanes, ou aller à la découverte des ateliers mis en place: un atelier de percussions donné par des triplées tunisiennes, un atelier d’échange entre parents et enfants autour de l’éducation aux droits humains et féminins, un atelier de football-théâtre et un atelier d’écriture surréaliste.

Et ce n’est pas fini, deux soirées de musique électronique seront au rendez-vous, et comme l’année dernière, un live session de tatouage, avec trois tatoueuses des plus talentueuses.

Une journée networking sera aussi organisée, où les artistes auront la possibilité d’échanger avec des producteurs de festival et de représentants de galeries de tous les coins du monde. “Le but est de mettre en contact les artistes de Chouftouhonna avec les festivals et les galeries du monde entier”. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.