TUNISIE
03/03/2019 15h:56 CET | Actualisé 03/03/2019 20h:50 CET

Fespaco 2019 : Deux prix spéciaux pour la Tunisie, en attendant le palmarès final

Les films “Black Mamba” de Amel Guellaty et “Fatwa” de Mahmoud Ben Mahmoud ont été primés vendredi à Ouagadougou (Burkina Faso), lors de la cérémonie des prix spéciaux de la 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), décernés à la veille de la cérémonie de clôture.

La fiction “Fatwa” de Mahmoud Ben Mahmoud, Tanit d’Or des JCC 2018, a remporté le Prix spécial Union Africaine et “Black Mamba” de Amel Guellaty est récompensé par le Prix Thomas Sankara.

“Black Mamba” est une fiction de 20 mn qui avait été présenté aux Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) 2017 dans la section “Panorama”. Le Prix Thomas Sankara récompense le meilleur film en compétition dans la catégorie court-métrage. Ce prix a été instauré en 2015 à la mémoire du leader politique burkinabé, Thomas Sankara, assassiné en 1987.

Quatorze films ont été primés au cours d’une cérémonie du vendredi de ce festival africain qui se tient tous les deux ans dans la capitale Burbinakè. Le Burkina Faso a eu la part du lion avec 6 prix spéciaux remportés.

Le trophée et le chèque du prix UA doiovent être remis, parmi trois autres prix spéciaux, au cours de la cérémonie de clôture prévue samedi 2 mars 2019.

Vingt films de 16 pays sont dans la compétition officielle des longs-métrages de fiction de cette biennale du film africain qui fête son 50ème anniversaire sur le thème “Mémoire et Avenir des Cinémas Africains”.

Les films tunisiens “Fatwa” de Mahmoud Ben Mahmoud et “Regarde-Moi” de Nejib Belkadhi sont dans la compétition officielle des longs-métrages de fiction du Fespaco 2019.

Divers prix sont décernés lors du Fespaco, aux longs et courts métrages, en compétition ou non, de la sélection officielle. Les compétitions du Fespaco sont dédiées aux films de fiction et aux documentaires, longs et courts métrages, les films des écoles africaines de cinéma et de l’Audiovisuel, les séries TV et les films d’animation.

Le gagnant au Fespaco reçoit l’Etalon d’or de Yennenga, plus haute distinction de cette biennale. Le palmarès complet devra être publié dans la soirée après la clôture du festival qui s’est déroulé du 23 février au 2 mars 2019. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.