MAROC
08/10/2018 17h:53 CET

Fes: Un jeune de 15 ans meurt suite à une agression dans un centre pour enfants abandonnés

Attaqué par deux délinquants, il est décédé suite à un violent coup sur la tête.

Olena_Znak via Getty Images

SOCIÉTÉ - Deux mineurs âgés de 16 ans ont été arrêté à Fès pour avoir agressé au centre Dar Al Atfal Al Ouafae, un établissement de protection sociale dédié aux enfants abandonnés, un jeune garçon en le rouant de coups, provoquant des blessures mortelles, rapporte un communiqué de laDirection générale de la sûreté nationale (DGSN). 

Âgé de 15 ans, le garçon était pensionnaire au sein du centre où, ce dimanche 7 octobre en fin de soirée, il était rentré poursuivi par les deux délinquants qui ont d’abord tenté de l’agresser dans la rue, rapporte Nadia Bennis, directrice du centre. “Ces deux jeunes sont connus dans le quartier. Hier soir, ils ont tenté de voler la bicyclette de la victime. Ils l’ont suivi jusque dans l’établissement où il avait couru se réfugier”, déclare-t-elle au HuffPost Maroc.

Une fois dans l’enceinte, le jeune garçon court dans le réfectoire pour alerter ses autres camarades, avant d’être plaqué au sol et roué de coups. “L’un des deux a alors pris une chaise et a frappé violemment le garçon sur la tête, qui a vomi du sang et perdu connaissance. Une fois dans l’ambulance, il a succombé à ses blessures”, indique à notre rédaction la directrice, qui nous précise avoir déposé une plainte auprès du procureur du roi. 

Si un communiqué de la DGSN réfute “toutes les allégations d’utilisation d’arme blanche dans l’objectif de commettre un vol”, Nadia Bennis indique toutefois que sur les vidéos des caméras de surveillance remises aux autorités, on peut apercevoir un couteau dans la main d’un des deux agresseurs. “Les enfants présents dans le réfectoire ont également vu cette arme”, ajoute-t-elle. 

La DGSN indique que les mis en cause ont été placés sous contrôle dans le cadre de l’enquête sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de ces actes criminels.