TUNISIE
23/04/2017 18h:23 CET

Pour acclamer sa beauté naturelle, cette blogueuse ne s'est pas rasée pendant un an

Grâce aux normes de beauté strictes de notre société, on s’attend des femmes qu’elles n’aient pas de poils sur le corps (sauf, bien entendu, sur leur tête). Mais après en avoir eu marre de tout ce temps perdu à se raser, une blogueuse de fitness a décidé d’épouser sa beauté naturelle à la place.

Dans une vidéo YouTube, qui a maintenant été vue plus de 460 000 fois, Morgan Mikenas a révélé ne pas avoir rasé ses jambes ou aisselles depuis plus d’un an!

«Le but de cette vidéo n’est pas de blâmer ceux qui se rasent, affirme-t-elle dans le texte accompagnant la vidéo. Je veux simplement parler de la façon dont ça m’a aidé à devenir plus à l’aise avec moi-même, et peut-être inspirer d’autres personnes à faire quelque chose qui puisse les rendre confiants.»

Dans la séquence de 12 minutes, Mme Mikenas révèle avoir été intimidée vers l’âge de 11 ou 12 ans puisqu’elle avait les jambes poilues lors des cours d’éducation physique. Elle est ensuite rentrée à la maison en pleurant, et a demandé à sa mère de lui montrer comment se raser.

«C’est là que tout a commencé»

Mikenas – qui a d’abord cessé de se raser parce que «ça prenait tellement de temps» - a ensuite dénoncé les normes de beauté ridicules de la société nord-américaine.

Après avoir commencé à laisser pousser ses poils, elle raconte avoir travaillé dans un service de garde pour enfants où elle emmenait les enfants à la piscine une fois par semaine. Malheureusement, la réaction des enfants à ses poils l’a refroidi.

«Ces petits enfants qui sont à la maternelle et en première année m’ont intimidé en me disant : ‘ Oh mon dieu, tu ressembles à un homme. Vous n’êtes pas rasé’, raconte-t-elle. Voici la réaction que j’obtiens de jeunes enfants. Qu’est-ce que ça dit sur la façon dont ils sont élevés?»

«Je pense seulement que c’est injuste pour les gens qui pensent qu’ils doivent respecter absolument la norme, poursuit-elle. Faites tout ce qui vous fait sentir bien.»

Elle admet qu’elle se sentait «sale» et «honteuse» de laisser pousser ses poils corporels dans le passé puisque ça lui donnait l’impression d’être moins féminine. Mais son expérience de non-rasage pendant une année entière a changé son point de vue.

«J’adore mes poils. J’aime mes poils corporels, explique-t-elle dans la vidéo. J’aime être mon moi le plus naturel et humain. Je ne fais pas des trucs qui changent mon apparence parce que je crois qu’il y a plus dans la vie que ce corps physique. Je veux seulement être confortable avec moi-même.»

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont félicité la jeune femme pour s’être montré au naturel et qu’elle invite les autres à faire de même.

«Je suis d’accord avec tout, a écrit une admiratrice sur YouTube. J’aime être au naturel. Tu m’as sérieusement enlevé les mots de la bouche. Je ne me rase pas les jambes, les aisselles, ni un poil de mes sourcils. Je ne le ferai jamais! Il y a quelque chose de plus que le corps extérieur. Nous sommes aussi des êtres spirituels. Les poils sont censés être là pour une raison! »

Évidemment, Mme Mikenas reçoit aussi des remarques négatives, mais selon elle, ça ne prouve juste que la société a du chemin à faire pour enrayer la stigmatisation des poils corporels.

Alors, au naturel ou pas? À vous de choisir!

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.