MAROC
30/03/2018 16h:29 CET

Faux mails envoyés au Maroc: Le cabinet de Brigitte Macron porte plainte pour usurpation d'identité

De nombreux faux mails à destination du Maroc, de l'Australie, de la France et de Hong Kong ont alerté l'entourage proche de l'épouse du président français.

AFP Contributor via Getty Images

JUSTICE - Un hôtel au Maroc qui reçoit une demande pour aller chercher à l’aéroport le neveu de Brigitte Macron. Des restaurants de luxe parisiens sollicités pour réserver leur plus belle table. Ou encore la Fédération australienne d’automobile qui se voit réclamer deux places pour assister au grand prix de formule 1 d’Australie. Autant de demandes faites depuis une dizaine de jours au nom de Brigitte Macron ou de proches de la première dame, et qui ont alerté l’épouse du président Emmanuel Macron, au point de porter plainte pour diffamation, rapporte la radio française RTL.

Les faux mails, envoyés depuis l’adresse “cabinet@presidence.fr”, n’ont pas provoqué de doute, d’autant que selon Franceinfo, les responsables ne se sont jamais présentés pour bénéficier des demandes formulées par mail. Pour l’entourage de Brigitte Macron, cette démarche n’est ni plus, ni moins qu’“une tentative très claire de nuire à sa réputation”.

“C’est la représentation diplomatique française à Hong Kong qui a donné l’alerte, après avoir été informée par les autorités locales d’une prochaine venue de l’ancienne professeure de lettres... sans que celle-ci n’ait été prévue”, précise pour sa part Le Nouvel Obs

Ce n’est pas la première fois que le couple présidentiel fait l’objet d’une usurpation d’identité, rappellent nos confrères du HuffPost France, rappelant que durant la campagne présidentielle, “deux hommes avaient été interpellés pour avoir usurpé l’identité du candidat Emmanuel Macron dans des emails envoyés à quelques jours du scrutin”.