TUNISIE
30/03/2018 17h:49 CET | Actualisé 30/03/2018 17h:51 CET

FanTeK à la Médina: Les arts numériques pour réinventer le patrimoine

Le patrimoine musical tunisien, comme le Mâlûf sera recréé artistiquement.

À Dar Lasram à la Médina de Tunis se déroulera samedi le 31 mars l’évènement  “FanTeK : fin du Prélude”. FanTeK est le projet de l’école d’Arts Numériques, initié par l’association Collectif Créatif, le Réseau des Femmes Leaders du Maghreb et l’Association Internationale des Maires Francophones. 

Réiventer le passé à travers les arts numériques est l’un des buts de ce projet. Le patrimoine musical tunisien, comme le Mâlûf sera recréé artistiquement. L’évènement présentera le résultat de la résidence artistique “Un passé Improbable” sous l’égide des artistes Nicolas Montgermont, Jasper Kühn, Souheil Maâtoug et Anas Ghrab. (vidéos ci-dessous)

 

 

“L’art numérique peut être appliquer sur tout les domaines y compris le patrimoine. Avec le mapping par exemple on peut mettre en valeur certains monuments, on peut également faire connaitre notre histoire au public avec une projection sur un bâtiment historique tel que le théâtre municipal et on peut utiliser la composition algorithmique pour avoir une nouvelle composition du Mâlûf”, a expliqué Imen Yazidi, coordinatrice du projet au HuffPost Tunisie.

Après Tunis, FanTeK ira à d’autres villes tunisienne tels que Gabes, Gafsa et le Kef. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.