TUNISIE
10/08/2018 14h:20 CET

Facebook teste une plateforme de rencontre pour concurrencer Tinder

Est-ce que le géant Facebook réussira à détrôner Tinder?

Facebook a finalement commencé les tests à l’interne sur sa nouvelle plateforme de rencontres.

Annoncé en mai à la conférence de développeurs F8, le rival de Tinder créé par Facebook fonctionnera à même l’application du réseau social sur mobile, mais sera complètement séparé de votre profil principal.

Une utilisatrice de Twitter, Jane Wong, a réussi à en avoir l’accès et a révélé de quoi il en retourne.

«Facebook teste à l’interne Facebook Dating. Je ne peux me rendre plus loin que l’écran d’abonnement parce qu’ils n’activent pas les profils des non-employés parce que, bien, c’est le “pré-lancement” ;)», écrit-elle.

Comme on peut le voir dans les captures d’écran ci-haut, on dirait bien qu’il aura un assez large éventail de choix pour se décrire et indiquer le type de personnalité qu’on cherche à rencontrer sur l’application.

Une fois que vous avez fait vos choix, vous aurez un profil qui n’est pas si différent de ses rivaux.

Nous savons déjà que le service sera complètement gratuit et il utilise votre profil Facebook et votre liste d’amis pour aider à montrer qui vous êtes et pour vous recommander des possibles «match».

En connaissant votre liste d’amis, Facebook soutient que la compagnie s’assurera que l’appli recommandera seulement des gens qui ne sont pas vos amis (évitant des malaises) et à moins de le dire directement à des gens, Facebook ne montrera aucun signe que vous utilisez son service de rencontres.

 

FACEBOOK

 

Tout comme Tinder ou n’importe quelle appli, Facebook Dating vous demandera une liste de vos intérêts, mais c’est possible qu’elle utilisera l’information déjà disponible sur votre profil.

Il y a aussi quelques trucs amusants inclus comme «chat ou chien» ou «thé ou café» que vous pouvez inscrire dans votre profil.

Une fois que vous avez connecté avec quelqu’un, l’appli vous montrera alors leurs intérêts et ensuite commencer la discussion basée sur un de ces intérêts.

 

FACEBOOK

 

Comme avec n’importe quelle appli de rencontres, il y a une section de clavardage pour discuter avec les gens avec qui vous avez connecté.

Facebook affirme que les messages seront privés, malgré qu’il ne soit pas clair à l’heure actuelle si cela signifie qu’ils seront cryptés également (comme sur WhatsApp). Ils seront aussi uniquement textuels selon ce qu’on peut voir.

Finalement, il semble y avoir une autre section intitulée «événements et groupes» où les utilisateurs pourront parler et se rencontrer selon leurs intérêts communs, comme un spectacle de musique.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.