ALGÉRIE
19/03/2018 17h:28 CET

Facebook chute après des révélations sur l'affaire Cambridge Analytica

Les données personnelles de 50 millions d'utilisateurs récupérées et utilisés pour prédire et influencer le vote

Lucas Jackson / Reuters

Facebook est mis en cause depuis quelques jours pour son laxisme et son manque de réaction face à un logiciel qui collectait les données personnelles d’utilisateurs avant de les revendre à la campagne de Donald Trump.

Le cours de Facebook chutait lundi à l’ouverture de Wall Street, affecté par des révélations sur l’utilisation par l’entreprise Cambridge Analytica de données personnelles de millions d’utilisateurs du réseau social. Vers 14h35, heure française, quelques minutes après l’ouverture de la Bourse de New York, l’action du réseau social lâchait 4,83% à 176,15 dollars (143 euros), pesant fortement sur le cours du Nasdaq (-0,84%), à forte coloration technologique.

Récupération de données personnelles de 50 millions d’utilisateurs 

L’affaire est partie d’une enquête réalisée par le New York Times et The Observer et qui a révélé que la société Cambridge Analytica aurait récupéré les données de 50 millions d’utilisateurs sur le réseau social et s’en serait servi pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d’influencer le vote des électeurs.

Les données du logiciel étaient notamment utilisées par la campagne de Donald Trump. Ces révélations ont suscité de nombreuses réactions.

En Europe, la commissaire en charge de la protection des données personnelles, Vera Jourova, a qualifié ces informations d’“horrifiant(es)” si elles étaient avérées et affirmé qu’elle allait demander des “clarifications” au géant des réseaux sociaux.

Loading...