TUNISIE
04/11/2019 10h:33 CET

Face à la hausse du nombre d'élèves, la carte scolaire actuelle n'est plus adaptée alerte le ministère de l'Éducation

Selon le directeur général des études et de la planification au ministère de l’Education, la Tunisie devra créer 4000 nouveaux établissements éducatifs

MARTIN BUREAU via Getty Images

La carte scolaire actuelle ne sera plus adaptée face à l’augmentation du nombre d’élèves des différents niveaux, qui atteindra, à l’horizon 2032, près de 2,7 millions d’élèves contre environ 2,2 millions en 2019/2020.

Le directeur général des études et de la planification au ministère de l’Education, Bouzid Neciri, a indiqué, vendredi, lors d’une conférence tenue axée sur la “carte scolaire et ses perspectives”, que le département de l’Education est appelé à créer 400 nouveaux établissements éducatifs et plus de 4 000 salles de classe.

Il serait également nécessaire de recruter plus de 32 000 enseignants pour les différents niveaux, a-t-il précisé.

Quelque 150 zones noires ont été localisées où il est impératif de créer des établissements éducatifs pour les deux prochaines années afin d’assurer la scolarisation des élèves, a souligné Neciri.

Le responsable appelle à conjuguer les efforts des différentes parties intervenantes dont les ministères et les promoteurs immobiliers afin de favoriser les terres adéquates à la création de nouveaux établissements éducatifs.

Plus de 54% des établissements éducatifs de l’enseignement primaire ont été réalisés il y a plus de 40 ans et dont l’infrastructure de base s’est délabrée, en plus du manque d’équipements nécessaires, rappelle le responsable.

Un surcharge remarquable est relevé au sein de plus de 36 établissements éducatifs, avec 44 élèves par classe, a notamment noté le responsable.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.