MAROC
21/04/2019 10h:54 CET

Explosions au Sri Lanka: le bilan grimpe à 156 morts, dont 35 étrangers

Le drame a eu lieu, ce dimanche, dans des hôtels de luxe et des églises en pleine messe de Pâques.

Dinuka Liyanawatte / Reuters

INTERNATIONAL - Le bilan des attaques à la bombe contre trois hôtels et trois églises au Sri Lanka perpétrées, ce dimanche, au moment de la célébration de la messe de Pâques a grimpé à 156 morts, dont 35 étrangers, a-t-on annoncé de source policière. “Il y a beaucoup de personnes blessées, dont certaines dans un état critique”, a indiqué une source policière qui a requis l’anonymat, ajoutant que 254 personnes avaient été admises à l’hôpital à Colombo et que 60 blessés avaient été recensés dans deux attaques hors de la capitale. 

Selon la police, au moins 64 personnes ont trouvé la mort à Colombo, où trois hôtels haut de gamme et une église ont été visés par les explosions. 

Environ 67 autres personnes ont trouvé la mort dans une église et 25 autres dans une autre église à Batticaloa, dans l’est du pays. Les catholiques sri-lankais, à l’instar de ceux du reste du monde, se rendaient dimanche à l’église pour la messe de Pâques, l’un des temps forts de l’année religieuse chrétienne. Toutes les célébrations de Pâques ont été annulées dans le pays, a annoncé l’archevêché. 

Le premier ministre du Sri Lanka, Ranil Wickremesinghe, a condamné ces “attaques lâches”, mais n’a pas encore donné le nombre définitif des victimes.

Le Sri Lanka est un pays à majorité bouddhiste où les catholiques sont estimés à 1,2 million sur une population totale de 21 millions d’habitants.