ALGÉRIE
12/05/2019 15h:16 CET

Explosion de gaz à Fertial Annaba: arrêt des activités à l’unité d’ammoniac

Facebook/ Chaouki Mechakra

Un arrêt “pour quelques jours” des activités à l’unité de production de l’ammoniac de l’usine du complexe des fertilisants d’Algérie Fertial (Ex-Asmidal) d’Annaba a été décidé conséquemment à la déflagration suivie d’incendie survenu samedi dans cette unité a indiqué dimanche à l’APS, le directeur adjoint de l’usine Fertail-Annaba, Abdelghani Lourissi.

“Cet arrêt devra permettre d’évaluer les dégâts spécialement la câblerie, la plus touchée par la sortie de gaz de synthèse dont l’hydrogène auto-inflammable”, a précisé le même responsable, relevant “qu’une équipe d’investigation composée d’experts a été installée au niveau de l’unité d’ammoniac pour renforcer le système de sécurité dans le cadre du système management-qualité, environnement et hygiène de l’entreprise”.

M. Lourissi a aussi déclaré que “l’unité d’ammoniac est dotée d’un système de contrôle automatique qui a procédé à l’arrêt automatique de la chaîne de production, dès la déflagration”.

Un travailleur, âgé de 36 ans a été victime de brûlures au deuxième degré et des équipements ont été endommagés dans l’incendie, déclaré samedi après-midi au complexe des fertilisants d’Algérie Férial  d’Annaba, suite à la sortie de gaz de synthèse, rappelle-t-on.

Le feu a été maîtrisé au bout de deux heures de lutte dans une opération de secours ayant mobilisé quatre (4) camions anti-incendie, cinq (5) ambulances dont une médicalisée et 36 éléments de la protection civile, supervisés par 5 officiers.

La société Férial emploie 500 travailleurs et  totalise quatre unités dont celles de la production du nitrate et de l’ammoniac  qui assure en moyenne une production allant de 960 tonnes à 1000 tonnes/ jour d’ammoniac, a-t-on conclu