MAROC
17/02/2016 13h:21 CET | Actualisé 17/02/2016 14h:09 CET

Une violente explosion à Ankara fait au moins 5 morts

Capture Twitter / Yannis Koutsomitis
Une violente explosion à Ankara fait de nombreux blessés

INTERNATIONAL - Une violente explosion a eu lieu ce mercredi 17 février à Ankara, la capitale turque. Un véhicule aurait explosé à proximité de logements militaires selon les médias locaux qui déploraient de nombreux blessés. Selon le gouverneur de la capitale turque, cette explosion à fait au moins 5 morts et 10 blessés.

L'explosion s'est produite alors que passait une fourgonnette transportant des militaires, selon la chaîne turque NTV citée par l'agence Reuters. Cette attaque s'est produite près de la place centrale de Kizilay. De nombreuses ambulances ont été envoyées sur place, ont ajouté les télévisions, qui ont signalé d'importantes fumées au dessus du site de la déflagration.

Ci-dessous, des images de la zone touchée:

Dans cette zone, sont localisés de nombreux ministères, l'état-major des armées et le Parlement turc notamment, a précisé Mehmet Kiliçlar, gouverneur d'Ankara. Ahmet Davutoglu, le premier ministre turc, a décidé d'annuler sa visite à Bruxelles.

Les chaînes d'information turques ont montré des images d'un violent incendie qui a embrasé des véhicules militaires après la très violente déflagration, entendue à plusieurs kilomètres à la ronde. Le porte-parole de l'AKP, parti islamiste conservateur au pouvoir en Turquie, a dénoncé sur Twitter un "un acte de terrorisme".

La Turquie est sur le qui-vive depuis une série d'attentats qui ont visé son territoire depuis l'été dernier, tous attribués par les autorités turques au groupe jihadiste de l'Etat islamique (EI). Le plus meurtrier, le 10 octobre dernier, avait tué 103 personnes devant la gare centrale d'Ankara alors qu'elles se rassemblaient pour participer à une manifestation.

Le 16 janvier dernier, un autre attentat suicide, également attribué à l'EI par le gouvernement turc, avait visé un groupe de voyageurs allemands dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul, tuant dix d'entre eux.

Depuis l'été dernier, la Turquie est également affectée pa rla reprise du conflit kurde. De violents affrontements opposent chaque jour les forces de sécurité aux partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est à majorité kurde du pays.

Le PKK mène régulièrement des attaques contre des convois militaires. Le 23 décembre dernier, un groupe proche du PKK avait également tiré des obus de mortier sur le tarmac de l'aéroport Sabiha Gökçen d'Istanbul, tuant une personne et en en blessant une autre.

LIRE AUSSI:
Galerie photo Qu'est-ce que l'Etat islamique? Voyez les images