MAROC
12/06/2019 11h:08 CET

Examens du baccalauréat: Saisie de débardeurs connectés destinés à faciliter la fraude

Plusieurs débardeurs connectés reliés à des écouteurs sans fil ont été saisis.

Twitter/DGSN Maroc

BACCALAURÉAT - La police judiciaire à Rabat a procédé, ce lundi 10 juin, à la saisie de plusieurs débardeurs reliés à un appareil électronique, équipés d’écouteurs sans fil, destinés à faciliter la fraude au baccalauréat, dont les examens ont démarré ce lundi et se poursuivent jusqu’au vendredi 14 juin prochain, annonce la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les investigations sont toujours en cours afin arrêter toutes les personnes impliquées dans ces actes criminels.

Un homme âgé de 20 ans aurait été arrêté en flagrant délit de possession et trafic de ces débardeurs connectés, rapporte Le360. Ces vêtements technologiques sont soupçonnés d’avoir été utilisés pour tricher aux examens du baccalauréat, poursuit le site électronique, ajoutant que les enquêtes en cours ont permis d’identifier une jeune candidate, parmi les candidats libres, qui se serait procuré ces articles dans le but de tricher aux examens nationaux du baccalauréat. 

Le prévenu principal a été placé en garde à vue, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut la même source.

Depuis le début des examens régionaux relatif à la première année du baccalauréat, le 8 juin dernier, les équipes de Abdellatif Hammouchi ont mené plusieurs séries d’arrestations dans le cadre de la lutte contre la fraude et les fuites aux examens.