LES BLOGS
13/11/2015 14h:32 CET | Actualisé 20/11/2016 06h:12 CET

L'évolution architecturale du Maroc durant le XXe siècle (PHOTOS)

PATRIMOINE - Entre la période du Protectorat et aujourd'hui, les places publiques et les emblèmes architecturaux n'ont rien perdu de leur cachet pour certains et sont sont totalement méconnaissables pour d'autres. Maha Loubaris, étudiante en journalisme et rédactrice pour le site Moustacho.com, propose un voyage dans le temps à travers des photos qui dépeignent le XXe siècle au Maroc. Suivez le guide!

PATRIMOINE - Entre la période du Protectorat et aujourd'hui, les places publiques et les emblèmes architecturaux n'ont rien perdu de leur cachet pour certains et sont sont totalement méconnaissables pour d'autres. Maha Loubaris, étudiante en journalisme et rédactrice pour le site Moustacho.com, propose un voyage dans le temps à travers des photos qui dépeignent le XXe siècle au Maroc. Suivez le guide!

CASABLANCA

Place des Nations Unies (ancienne place de France)

Edifiée au départ par les Français pendant le Protectorat, l'ancienne place de France, désormais place des Nations Unies, était et le coeur de la ville moderne.

Boulevard Mohammed V (ancien boulevard de la gare)

Ce boulevard construit dans les années 1915 était considéré comme les "Champs Elysées de Casablanca" jusqu'aux années 1990. Cette artère principale de la capitale économique, par laquelle passe le tramway de la ville blanche, fut construite au départ pour relier le port à la gare Casa-Voyageurs.

Le marché central

Construit entre 1918 et 1919, le marché central de Casablanca a été imaginé par l'architecte Pierre Bousquet.. Aujourd'hui, le marché central accueille les familles casablancaise, qui viennent y acheter des produits frais de la mer et s'y restaurer.

Place Mohammed V (ancienne place administrative)

Cette place, symbole de l'architecture art déco à Casablanca, a été construite en 1920. Centre administratif, la place Mohammed V abrite le consulat de France, la Banque Al Maghrib, la Poste, la Préfecture ainsi que le Palais de Justice. Un nouveau théâtre y sera bientôt construit.

Bank Al Maghrib

La Banque d'Etat du Maroc ouvre ses portes en 1907. C'est à partir de 1911 que la banque sera chargée de frapper la monnaie marocaine puis en 1920, de fabriquer les pièces et les billets en franc marocain. Après la fin du protectorat français, la banque d'Etat marocaine crée une nouvelle unité monétaire: le dirham. La banque devient, en 1987, Bank Al Maghrib.

RABAT

Avenue Mohammed V (ancienne avenue Dar El Makhzen)

L'avenue Mohammed V est l'une des artères principales du quartier Hassan. Construite du temps du Protectorat, cette avenue bordée de palmiers en son centre est aujourd'hui traversée par le tramway rbati. L'avenue abrite la gare de Rabat-Ville, le Parlement, la Poste ou encore l'hôtel Balima.

Place Bab El Had - Avenue Hassan II

La porte de Bab El Had date du XIIème siècle, lorsque les Almohades édifièrent une grande muraille. Aujourd'hui, la muraille est toujours là et la place Bab El Had est un lieu de forte affluence.

Gare de Rabat-Ville

Ce symbole de l'architecture des années 30 a été rénové par l'ONCF en 2008.

Hôtel Balima

Bijou architectural édifié par l'ingénieur Linares et inauguré en 1932, l'hôtel Balima a été marqué par la venue de Pierre Mendes France et de Che Guevara en 1956. Ses propriétaires, qui ont lancé des travaux de restauration depuis septembre 2015, espèrent redonner à ce lieu mythique ses lettres de noblesse.

Avenue de la victoire (Ennasr)

Du quartier Agdal aux portes du quartier Hassan, l'avenue de la Victoire est un espace de promenade agréable pour les piétons. Ils peuvent faire un tour au jardin botanique qui se trouve sur les bordures de l'avenue et y découvrir de nombreuses plantes dont certaines sont quasiment centenaires.

La grande Poste

A l'instar de la poste de Casablanca, celle de Rabat qui trône sur l'avenue Mohammed V est un joyau architectural. Elle fut édifiée en 1928.

MARRAKECH

Place Jemaa El Fna

Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2001, la place Jemaa el Fna est un lieu incontournable. Elle est visitée par plus d'un million de touristes par an. L'existence de la place remonterait au XIe siècle. " On y aurait infligé publiquement les peines exemplaires " selon le site jemaaelfna.com

La mosquée Koutoubia

Construite au XIIème siècle lors du règne d'Abdelmoumen, le premier sultan de la dynastie almohade, la mosquée Koutoubia, également appelée mosquée des libraires, doit son nom au souk des marchands de manuscrits où elle a été édifiée. Cette mosquée qui surplombe encore aujourd'hui la Place Jemaa El Fna est un symbole de l'architecture d'influence hispano-mauresque.

FÈS

Avenue Hassan II

L'avenue Hassan II a été construite pendant le Protectorat français en plein milieu de la ville nouvelle. On y trouve aujourd'hui des cafés, de nombreux commerces et des immeubles abritant des administrations.

TANGER

La place de France

Cette place édifiée en 1930 autour d'un rond point a été foulée par de nombreux artistes tels que Jean Genet, Matisse, Eugène Delacroix ou encore les stars de la beat generation. Aujourd'hui,elle abrite de nombreux cafés, comme le Café de Paris.

Le boulevard Pasteur

Le boulevard Pasteur de Tanger, un des principaux axes de la ville, va de la Place de France au Boulevard Mohammed V. Il offre une vue imprenable sur le port de la ville du détroit et la synagogue Chaar Raphael.

Galerie photo Retour en images sur l'histoire du Maroc de 1900 à 1960 Voyez les images