ALGÉRIE
19/03/2019 17h:39 CET | Actualisé 19/03/2019 17h:39 CET

Etudiants, médecins et pompiers marchent pour le départ de Bouteflika dans plusieurs villes du pays

Zohra Bensemra / Reuters

Les étudiants n’étaient pas les seuls à manifester ce mardi 19 mars 2019 contre le prolongement du 4e mandat du président sortant Abdelaziz Bouteflika. Ils étaient également accompagnés, dans plusieurs villes du pays, par les médecins et les éléments de la Protection civile, qui ont également exigé le départ du Chef de l’Etat, à l’occasion du 57e anniversaire de la Fête de la Victoire.

Ce matin, les étudiants, accompagnés par leurs enseignants, ont commémoré le 19 mars en marchant, pour le 4e mardi consécutif, contre le “4.5e mandat” dans plusieurs villes du pays.

Les universitaires étaient également accompagnés par le corps médical, présents par milliers à Oran, Skikda, Annaba, Tizi Ouzou et Constantine, entre autres. 

Les centaines de milliers de médecins et d’étudiants ont également pu compter sur le soutien des éléments de la Protection, qui ont répondu à l’appel à manifester, lancé cela fait quelques jours sur les réseaux sociaux.

A Béjaïa, ils étaient des centaines à sortir manifester avec leur tenue contre le pouvoir en place.