MAROC
22/11/2018 16h:23 CET | Actualisé 22/11/2018 16h:23 CET

États-Unis: Un homme accusé d'avoir sorti une arme à feu devant des jeunes musulmans dans un McDonald’s du Minnesota

Un employé du fast-food a ordonné aux jeunes de partir alors qu'il savait qu'un homme armé se trouvait à l'extérieur.

Amir Mukhtar via Getty Images

INTERNATIONAL - La police américaine enquête actuellement sur un incident survenu dans un restaurant McDonald’s de la ville de Eden Prairie, dans le Minnesota. Un homme aurait sorti une arme à feu devant un groupe d’adolescents musulmans lundi 19 novembre au soir.

Plusieurs vidéos de l’incident on été publiées sur Twitter, montrant un groupe de jeunes gens qui courent derrière un homme qui sortait du restaurant, en criant “il a une arme à feu!”

Un employé de McDonald’s ordonne alors au groupe de partir lui aussi, malgré l’intervention de passants. “Ne les envoie pas là-bas alors que le mec vient de sortir un p***** de pistolet”, dit un homme. “Tu ferais mieux d’appeler les p****** de flics, c’est ce que tu dois faire.”

Un autre employé aurait ensuite dit au groupe de jeunes que si l’homme a sorti son arme, “c’est pour une raison”.

Dans un communiqué publié mardi, le département de police d’Eden Prairie a déclaré qu’il enquêtait sur cet incident après avoir reçu un appel au 911, le numéro de la police américaine, “concernant des comportements inappropriés” dans un fast-food situé au sud-ouest de Minneapolis.

“Les officiers de police, à l’arrivée, ont repéré plusieurs mineurs à l’intérieur du restaurant”, lit-on dans le communiqué. “Des témoins ont signalé une altercation verbale entre un homme adulte et un mineur, au cours de laquelle l’homme aurait montré une arme à feu avant de quitter les lieux”.

L’une des adolescentes ayant affirmé être impliqués dans l’incident a déclaré au site Muslim Girl que son amie tentait d’utiliser Apple Pay lorsque l’homme a commencé à faire des remarques racistes.

“Jihan a entendu l’homme dire: ’Vous utilisez probablement EBT (transfert électronique de bénéfices, ndlr)”, a déclaré Farida Osman, faisant référence au système électronique de bons alimentaires mis en place par le gouvernement américain pour certaines catégories défavorisées de la population. “Et elle s’est immédiatement tournée vers lui et lui a dit: ‘Ce n’est pas parce que je suis noire que j’utilise EBT’”.

Après la confrontation avec le groupe, l’homme aurait ensuite été de plus en plus agressif avant de sortir une arme à feu.

McDonald’s n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires du HuffPost US.

Cet article à initialement été publié sur le HuffPost US et traduit par le HuffPost Maroc.