TUNISIE
22/10/2019 14h:06 CET

Et la FIAC recréa la femme!

La FIAC est peut-être le seul endroit où l’anatomie féminine peut être célébrée avec une liberté de penser propre à l’art contemporain.

Florence Julienne
L'Origine du monde d'Anis Kappor

La FIAC 2019 (Foire Internationale d’Art Contemporain), qui vient de se terminer à Paris, est peut-être le seul endroit où l’anatomie féminine peut être célébrée avec une liberté de penser propre à l’art contemporain. La preuve en images.

24 septembre 2019 : une pétition, lancée par Saloua R., circule sur change.org. Le but ? interdire de diffusion une publicité dans laquelle la vulve (et tout ce qui va avec) est explicite. Le motif ? Ce serait dégradant. Mais dégradé de quoi, au juste ? 

À la même époque, toute une partie du monde ne reconnaît pas aux femmes le droit de sortir la tête découverte. Les réseaux sociaux - Facebook, Instagram en tête - censurent les parutions quand un téton est visible. Et une légende du X fête ses 40 ans avec un bal… costumé ! Vous l’aurez compris, les temps modernes réprouvent l’exposition du féminin. 

Heureusement, dans ce contexte, il reste un terrain apparemment vierge de toute censure – désolée pour ce jeu de mots un peu facile ! J’ai nommé : l’art contemporain.

Et c’est à la FIAC (Foire internationale d’Art Contemporain), sous la verrière du Grand Palais, qu’il est le plus dignement représenté. De nombreux tableaux, photos, sculptures… saluent le corps de la femme sous toutes ses coutures. Et ces œuvres peuvent valoir cher puisque cette » Origine du monde » d’Anish Kapoor, en onyx rose, est proposée à 900 000 €. De quoi faire fantasmer certains… Une pièce majeure qui place la FIAC, à l’origine de l’art, une référence humoristique au célèbre tableau de Gustave Courbet, qui fit, en son temps, couler beaucoup d’encre. Voici une petite galerie de ce qui a été exposé de plus suggestif, osé, grivois, licencieux… bref libre, lors de cette manifestation culturelle qui nous réjouit chaque année !

Florence Julienne
Oeuvre d'Anish Kapoor
Florence Julienne
Les Acousticots dits les « Trois Gras » Lucie Picandet
Florence Julienne
Bas-Meudon, 28 janvier, 1991, Jacques Villeglé
Florence Julienne
Nest on the trees for Nantes, Tadashi Kawamata
Florence Julienne
Nude series n°25, Karel Appel
Florence Julienne
Nude n°6, Karel Appel
Florence Julienne
The future is female, Sam Durant
Florence Julienne
Galerie Francesca Minini
Florence Julienne
Nu ôtant sa chemise, Jean Fautrier
Florence Julienne
L’Ambition, Francis Picabia
Florence Julienne
Hans Bellmer
Florence Julienne
La femme miracle, Prune Nourry
Florence Julienne
Elsa Sahal
Florence Julienne
Portrait of Jane Fonda, Francesco Vezzoli
Florence Julienne
Bather, Cy Gavin
Florence Julienne
A C Q III, Senga Nengudi

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.