LES BLOGS
09/07/2019 14h:34 CET | Actualisé 09/07/2019 14h:34 CET

"Espérance" de Soolking, entre simplicité et leçon de vie

capture ecran

Les images sont simples mais remplies d’humanité et d’un message profond : ce dont tu n’as pas besoin, donne-le à autrui qui en fera meilleur usage.

“Espérance” : une leçon entre simplicité et leçon de vie

Si l’artiste Algérien nous avait déjà habitué à des textes profonds et des clips artistiques travaillés, ce dernier clip nous donne une autre approche du travail de l’artiste et de son équipe. De “Guerilla” en passant par “Dalida”, le rappeur Soolking expliquait lors de l’une de ces dernières publications instagram que la trilogie se terminait avec la chanson “Espérance”. 

L’Algérie

Le texte de cette chanson nous explique un attachement clair à ses convictions, à la revendication de ses origines et de sa classe sociale. Des phrases fortes l’explicitent dans plusieurs couplets comme : ”C’est pas l’argent, c’est Dieu qui m’a guidé, 
Moi, comme les miens, j’peux mourir pour mes idées” ou encore “Moi, j’vais rester en bas avec tous ceux qui se battent, Comme toi, baba”. D’ailleurs, les premières paroles de Soolking l’exprime fort bien, il explique à ceux qui surveille sa vie, qu’il n’a pas changé.

“Moi, j’ai chanté la paix, la tristesse et la joie

La misère aussi, car j’suis pas fils de bourgeois” Espérance, Soolking.

C’est plusieurs images qui nous informent de l’endroit où le clip se passe : le pays d’origine de l’artiste qui avait quitté sa terre natale pour la France afin de poursuivre sa carrière artistique. Après avoir connu la misère et les difficultés – sur Paris également-, Soolking se fait connaître par des titres qui font des millions de vues. Son soutien au peuple algérien lors des manifestations et en dehors de cette actualité, s’est toujours fait sentir, que cela soit dans ses textes ou dans ses publications. Rappelons qu’il a fait chanter à des millions de gens cette phrase : “parce que j’t’aimerai pour toujours, mon Algéria” dans son célèbre titre “Guerilla”. Il n’est donc pas étonnant que l’amour pour son pays soit l’objet principal de ce clip en images.

 

La redistribution des richesses

Le clip nous montre des sourires intimidés, des regards touchés de citoyens ordinaires marqués par les gestes de générosité de l’internationalement connu : Soolking. C’est l’authenticité du peuple qui est présente dans ces images sans devoir le sublimer. Par ces images, Soolking nous donne à tous une leçon de vie : redistribuer les richesses que l’on peut posséder reste toujours une nécessité dans ce monde, où les sociétés se divisent toujours en plusieurs classes : les riches et les pauvres.  

Aussi, à l’heure où les “sponsors” sont devenus l’idéal à atteindre dans le monde des réseaux sociaux et des influenceurs, il est intéressant d’observer un artiste montrer une autre manière d’utiliser ses fameux sponsors. En effet, il est généralement plus commun chez les artistes de se montrer avec beaucoup de biens matériels, pour représenter une certaine image, d’une certaine réussite sociale. Soolking est dans ce clip, sans artifice, simple, en réalité, sa richesse se retrouve dans le choix de ses actes. Une leçon pour tous.