MAROC
25/07/2018 11h:37 CET

Espagne: Un Marocain arrêté pour avoir transporté des migrants en jet-ski

Une méthode souvent utilisée par les passeurs.

Guardia Civil

MIGRANTS - Un ressortissant marocain a été arrêté à Tarifa, en Espagne, pour avoir introduit deux migrants clandestins par jet ski, tous deux Marocains et mineurs, rapporte la Garde Civile espagnole citée par l’agence de presse EFE

Les services de vigilance extérieure ont détecté, lundi soir, la présence de plusieurs jet-skis en provenance du Maroc, se dirigeant vers la zone militaire côtière près du Régiment d’artillerie de Punta Camarinal, à Tarifa, poursuit la même source. Dès lors, un dispositif maritime et terrestre a été mis en place, avec la participation de plusieurs gendarmes des postes de Tarifa et de Facinas, pour effectuer des recherches dans la zone. Hormis les trois personnes interceptées, d’autres se sont enfuies à l’intérieur des terres, d’après les autorités.

Des papiers d’identité été retrouvés dans la boîte à gant du jet-ski retrouvé sur la plage. Le passeur et conducteur de l’engin, de nationalité marocaine, a tenté de passer inaperçu parmi les migrants mineurs interceptés. Après quelques recherches, la Garde civile a pu déterminé que les papiers retrouvés lui appartenaient bien. 

L’agence EFE précise qu’une autre patrouille de la Garde civile, située dans les environs de la plage, a retrouvé un quad qui a remorqué un autre engin de caractéristiques similaires à celui utilisé par les migrants.

La Garde civile a remis l’affaire aux autorités compétentes, les jet-skis et le prévenu à la police judiciaire, poursuivi pour délit contre les droits des citoyens étrangers. Les mineurs marocains arrêtés ont été quant à eux remis à la police nationale.

En juin dernier, deux gros réseaux de trafiquants de migrants marocains mineurs ont été démantelé. Ils transportaient des migrants à bord d’embarcation de fortune ou de jet-ski. En 2015 déjà, six pilotes de jet ski avaient été arrêtés par la Guardia Civile espagnole pour avoir essayé de faire passer illégalement des migrants du Maroc vers l’Espagne. Après 15 minutes de trajet, il suffit aux migrants de se fondre dans la masse de touristes de la plage de Tarifa, près de Cadix, pour pouvoir échapper à la police espagnole. Cette méthode a déjà été utilisée pour faire passer des migrants mais également de la drogue.