MAROC
09/08/2019 12h:49 CET

Espagne: La police jette 24.000 kilos de sardines du Maroc pensant qu'elles contenaient du haschich

L'entreprise espagnole, qui importait la marchandise, demande des dommages et intérêts.

pixinoo via Getty Images

JUSTICE - C’est une bien mauvaise surprise qui attendait l’entreprise espagnole Procomar Alimentos lors d’une opération de transport de marchandise. Alors qu’elle faisait acheminer un camion frigorifique depuis le Maroc, rempli de 24.000 kilos de sardines congelées, celui-ci a été intercepté par la douane à Algésiras, rapporte El País.

La police de Malaga, les douanes d’Algésiras et un juge de la ville d’Estepona ont cru, à tort, que du haschisch était caché parmi les sardines, indique le quotidien espagnol. Le véhicule a donc été immobilisé et la police a réduit la température de la remorque frigorifique pour pouvoir l’inspecter... sans trouver aucune trace de drogue, mais brisant la chaîne du froid. 

Les sardines, qui ne pouvaient donc plus être commercialisées pour être consommées, ont été jetées à la poubelle. L’entreprise espagnole, basée à Malaga, réclame ainsi 18.500 euros au ministère de la Justice espagnol pour cette “erreur judiciaire”. Problème: personne ne veut endosser la responsabilité dans cette affaire.

Selon El País, les douanes et le ministère de la Justice (qui a refusé de payer les 18.500 euros) estiment que la société espagnole est tenue d’assumer les conséquences de cette décision judiciaire, même si elle s’est avérée infructueuse, puisque l’action de la police a été autorisée par un juge qui soupçonnait une opération de trafic de drogue.

La société espagnole, qui assure avoir suivi toutes les règles pour importer les kilos de sardines en bonne et due forme, évalue le montant de la perte de la marchandise à 17.000 euros, et les frais de transport aller-retour ainsi que les frais de douane à 1.597,53 euros.