MAROC
10/04/2019 18h:11 CET

Espagne: Des Marocaines étaient exploitées sexuellement dans un club

Certaines des victimes sont en situation irrégulière dans le pays.

Capture d'écran COPE
Le club se trouve à Fuente Alamo, dans le sud de l’Espagne.

EXPLOITATION - La police nationale espagnole vient d’arrêter une Paraguayenne, dirigeante d’un club à Fuente Alamo, dans le sud de l’Espagne. Elle est accusée d’avoir exploité sexuellement dix femmes, parmi lesquelles se trouvaient des Marocaines, rapporte Cope.

La police nationale avait ouvert une enquête après des suspicions d’activités criminelles liées à la prostitution et à la traite d’êtres humains. A l’intérieur de l’établissement, les forces de l’ordre ont découvert “l’exploitation sexuelle et professionnelle de dix femmes espagnoles et étrangères” marocaines et paraguayennes, raconte le média. Cinq des dix victimes sont en situation irrégulière en Espagne. 

“Toute l’activité de ce club était coordonnée et dirigée par une femme, citoyenne paraguayenne ayant des fonctions de direction dans les locaux”, ajoute la même source qui souligne que les activités sexuelles forcées des victimes rapportaient un “bénéfice élevé” au club. Ces dernières ont été mises au courant des aides à leur disposition. La Paraguayenne, elle, a été tout de suite arrêtée.