MAROC
05/11/2018 16h:58 CET | Actualisé 05/11/2018 16h:58 CET

Espagne: Arrestation d'un présumé passeur de migrants

L'homme, d'origine gambienne, aurait fait partir le bateau de Nador.

ASSOCIATED PRESS

IMMIGRATION - La police nationale espagnole a arrêté un homme de 34 ans, soupçonné d’avoir fait rentrer 36 migrants subsahariens clandestinement en Espagne, à Almería (Andalousie), au départ de Nador au nord du Maroc. Il est également accusé d’être l’auteur présumé de 20 homicides, rapporte l’agence de presse espagnole Europa Press.

“Les faits remontent au 12 octobre, lors de l’interception sur la côte d’Almería d’un bateau pneumatique sans aucun type d’immatriculation, dans un très mauvais état, mesurant cinq mètres de long et deux mètres de longueur, propulsé uniquement par un moteur de 15 CV. Sur le bateau se trouvaient 36 migrants d’origine subsaharienne et trois corps”, précise l’agence de presse espagnole, citant les informations rapportées par la police. 

Durant le voyage, le bateau se serait perforé et le moteur serait tombé en panne, causant la dérive de l’embarcation. 20 personnes seraient tombées dans la mer. Seulement trois corps ont pu être repêchés. 

Après l’ouverture d’une enquête, un homme de 24 ans, d’origine gambienne, a été identifié et présenté devant la Justice à Almeria.

Ce 2 novembre, la Brigade nationale de la police judiciaire marocaine (BNPJ) a, de son côté, arrêté un ressortissant malien âgé de 37 ans “soupçonné d’être impliqué dans l’organisation d’opérations d’immigration illégale”.