MAROC
11/02/2016 09h:02 CET | Actualisé 11/02/2016 12h:41 CET

La Fondation Mohammed VI et la CGEM s'engagent ensemble pour la protection de l'environnement

Fondation Mohammed VI
La Fondation Mohammed VI et la CGEM s'engagent pour la protection de l'environnement

ENVIRONNEMENT - Sur le front de l'environnement, société civile et entreprises regardent dans la même direction. Jeudi 11 février à Skhirat, le président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement Houssine Tijani et la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) Miriem Bensalah-Chaqroun ont signé, en présence de la princesse Lalla Hasna, une convention portant sur la protection de l'environnement.

Les entreprises membres de la CGEM se sont engagées à évaluer les émissions de gaz à effets de serre engendrées par leur activité, ainsi qu'à réduire les émissions de gaz par l'adoption et la mise en oeuvre de dispositifs concrets et efficients.

Diffuser les bonnes pratiques environnementales

Les entreprises se sont également engagées à communiquer et à diffuser les bonnes pratiques environnementales, à sensibiliser leurs collaborateurs, clients et fournisseurs au respect de l'environnement, ainsi qu'à compenser leurs émissions par des actions en faveur de l'environnement, dont l'installation de plaques photovoltaïques dans les écoles rurales

La fondation Mohammed VI et la CGEM ont, par ailleurs, décidé de collaborer afin d'encourager les actions volontaristes portant sur la protection de l'environnement, à l'échelle nationale et locale, à mobiliser les autorités et les entreprises dans ce sens. Les deux parties signataires accompagneront les entreprises dans la lutte contre les effets du réchauffement climatique. Pour cela, la Fondation Mohammed VI mettra à disposition des sociétés des outils permettant la maitrise des émissions de gaz à effet de serre.

Les signataires de la convention sont Voie Express Logistics, Gharb Papier et Carton (GPC), l'Association professionnelle des cimentiers (APC), la Compagnie de Transport Marocaine (CTM), Afriquia Gaz, Managem, la Fédération Marocaine du Transport Touristique (FNTT), la Société Nationales des Transports et de Logistique (SNTL), et Oulmès.

Le Maroc prépare déjà la COP 22

Créée en Juin 2001, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a pour missions de piloter des projets de sauvegarde, d'éducation et de sensibilisation à la protection de l'environnement, et s'inscrit dans les objectifs fixés par les sommets de RIO 1992 et 2012, ainsi qu’à Johannesburg, en 2002, en termes d’éducation pour le développement durable.

Plusieurs programmes et projets pilotes ont été menés par la Fondation, notamment en matière de sauvegarde du littoral, d'amélioration de la qualité de l’air, de compensation volontaire carbone, de tourisme responsable et de sauvegarde et développement de jardins historiques, de palmeraies et oasis.

Alors que le Maroc accueillera la conférence internationale sur le climat (COP 22) en novembre prochain, les entreprises marocaines se mettent également au diapason. "Plusieurs entreprises au Maroc se sont inscrites dans une démarche volontariste dans la compensation carbone", avait récemment indiqué Miriem Bensalah Chaqroun.

Le 9 décembre dernier, une Commission climat, environnement et économie verte a été inaugurée au sein de la CGEM et du Centre marocain de production propre (CMPP).

LIRE AUSSI:
Galerie photo La planète se réchauffe? Voici ce qui nous attend Voyez les images