ALGÉRIE
09/05/2019 15h:02 CET

ENTV: émission censurée pour s’être attaquée à la feuille de route de l’armée

A la télévision publique on ne rigole pas avec la ligne éditoriale dictée par les nouveaux décideurs, et appliquée à la lettre par les responsables. Le journaliste Nazim Aziri en a fait les frais cette semaine avec son émission “Question d’actu”, qui a été censurée par le directeur de l’ENTV, Lotfi Cheriet, rapporte le quotidien El Watan.

M. Aziri paye les propos de ses invités qui se sont attaqués aux promoteurs de la feuille de route des pouvoirs publics, lors de l’émission. “L’émission a été censurée parce qu’elle a révélé le caractère mensonger de la nécessité d’adhérer à la solution constitutionnelle. Elle a donné une autre lecture des arrestations et du rôle de l’armée”, condamne sur sa page Facebook Nadjib Belhimer et repris par El Watan.

Pourquoi la télévision public continue à servir le discours officiel et refuse l’ouverture ? 

Redouane Boudjemaa enseignant en sciences de la communication et de l’information à Alger 3, l’explique par le fait que “le secteur public a toujours fait dans la propagande pour le régime qui s’est accentuée depuis 1999. Depuis le début de cette révolution pacifique il y’a trop de manipulations et de diversions et beaucoup de mensonges.”